Anderlecht bat Bruges (3-1) et se replace dans la course au titre.

10/05/15 à 16:30 - Mise à jour à 16:30

Les Mauves se sont montrés plus forts que leurs rivaux brugeois dimanche après-midi (3-1). Les buts anderlechtois ont été inscrits par Najar, Mitrovic et Praet. Refaelov a marqué le seul but brugeois.

Anderlecht bat Bruges (3-1) et se replace dans la course au titre.

Anderlecht a fait la bonne opération du week-end en battant Bruges (3-1). © BELGA

Anderlecht a remporté trois points précieux dans la lutte pour le titre en venant à bout du Club Bruges (3-1). Le Sporting débute en boulet de canon. Dès la première minute, Steven Defour lance parfaitement Andy Najar dans le dos de la défense brugeoise. Le Hondurien contrôle bien, pénètre dans le rectangle et glisse de l'intérieur du pied droit hors de portée de Mathew Ryan (1-0). Dans la minute qui suit, Olivier Deschacht manque de peu le cadre, de la tête, sur corner. Après un premier quart d'heure disputé, le rythme retombe quelque peu jusqu'à la demi-heure où José Izquierdo récupère un ballon mal dégagé par la défense et d'une belle frappe enroulée du droit oblige Davy Roef à se détendre. Sur le corner qui suit, Tom De Sutter met à nouveau le gardien mauve en difficulté mais toujours sans succès. Les Brugeois sont de mieux en mieux dans la partie et Roef doit encore s'employer à plusieurs reprises sur des tentatives Blauw en Zwart via Izquierdo ou Refaelov mais Anderlecht n'est pas en reste et se montre dangereux grâce à un envoi de Defour.

Au retour des vestiaires, De Sutter est remplacé par Obbi Oularé et Bruges se crée la première possibilité par Izquierdo, encore une fois mais les Mauves se montrent les plus concrets. Sur un corner de Defour, Aleksandar Mitrovic remporte son duel de la tête et propulse le ballon dans les fillets de Ryan pour faire 2-0.

Les Brugeois tentent alors de réagir mais l'envoi à bout portant de Lior Refaelov est repoussé par Roef, irréprochable dans son rôle de remplaçant de Silvio Proto.

Alors que Najar manque de peu le 3-0 à l'heure de jeu, c'est finalement Bruges qui revient dans le match sept minutes plus tard : Victor Vazquez sert idéalement Lior Refaelov parti dans le dos de la défense et l'Israélien se joue de Roef pour réduire le score (2-1).

Alors qu'on aurait pu le croire revigoré, Bruges ne parvient plus à se créer de possibilités franches et c'est finalement Anderlecht qui inscrit un dernier but par l'entremise de Dennis Praet, qui profite bien d'un ballon mal dégagé par la défense brugeoise (3-1).

Au classement, les Mauves rejoignent les Blauw en Zwart à la deuxième place, à deux points de Gand. Charleroi partage la quatrième place avec le Standard et Courtrai qui s'affrontent à 18h.

Par Jules Monnier

Nos partenaires