Anderlecht à la sauce René

03/11/16 à 10:00 - Mise à jour à 02/11/16 à 13:34

Source: Sportmagazine

Quatre mois après ses débuts, le Sporting de René Weiler n'a pas encore atterri à Bruxelles. Le Suisse demande du temps. Et s'il ne connaît pas encore son heure d'arrivée, c'est peut-être parce qu'il cherche toujours sa destination.

L'heure de jeu approche au stade Constant Vanden Stock. Fabrice N'Sakala vient de céder son poste d'arrière gauche à Frank Acheampong, changement devenu habituel d'un Sporting qui court contre le score. C'est quelques minutes plus tard que René Weiler étonne son nouveau public, pour sa première sortie officielle à domicile. Rostov mène 0-2, et Bram Nuytinck est envoyé quelques instants au poste d'ailier gauche avant de quitter le terrain au profit de Nathan Kabasele. C'est alors Sebastien De Maio qui rejoint Kabasele et Idrissa Sylla en pointe, tandis que Youri Tielemans, devenu libéro l'espace d'une demi-heure, arrose les flancs de longs ballons. Les centres ne mènent nulle part. Nous sommes seulement le 3 août, et Anderlecht oublie déjà la Champions League.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Footmagazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires