Anderlecht à Bruges avec quatre points d'avance dimanche prochain

07/05/17 à 20:19 - Mise à jour à 20:20

Source: Belga

(Belga) Zulte Waregem, le vainqueur de la Coupe de Belgique, dont l'unique fait d'armes dans ce play-off I, un match nul (2-2) contre le Club Bruges au Gaverbeek lors de la 3e journée, a eu de très graves conséquences pour le tenant du titre, distancé de 4 points par Anderlecht en tête du classement, ne semblait pas de prime abord susceptible de jouer également un sale coup aux mauves dimanche au Stade Constant Vanden Stock.

D'autant qu'après avoir été sérieusement freinés dans leur course par Charleroi (0-1) et La Gantoise (0-0), les Bruxellois devaient cette fois absolument l'emporter pour conserver leur confortable avance avant le déplacement décisif au Jan Breydel dimanche prochain. C'est pourtant Zulte Waregem qui a dégainé le premier, Frank Boeckx étant sollicité dès la 6e minute par le toujours remuant Sander Coopman (prêté par le Club Bruges et donc forcément motivé), habilement servi par son capitaine Mbaye Leye. Mais Anderlecht qui avait tout intérêt à se mettre le plus vite possible à l'abri ouvrit le score en contre peu avant le quart d'heure. Sofiane Hanni lança en effet Alexandru Chipciu qui ne laissa aucune chance à Kenny Steppe (1-0, 15e). Franck Acheampong aurait pu et même dû doubler le score sur une passe en or de Chipciu à la 44e. Mais l'on sait que le Ghanéen ne marque pas à tous les coups, loin s'en faut, et il tira en plein sur le gardien. Une frappe de Coopman s'écrasa sur le piquet de Boeckx quelques instants plus tard. 1-0 au repos. A la reprise Adrien Trebel remplaçait Acheampong côté anderlechtois, Christophe Lepoint relayant Lukas Lerager en face. Le Français se distingua d'ailleurs en arrachant plusieurs ballons, mais aussi en écopant d'un carton jaune pour une faute sur Coopman à la 72e, qui lui fera manquer le prochain match. Leye avait auparavant gaspillé une belle occasion d'égaliser sur un service de Coopman au point de penalty à la 62e. Boeckx fut en effet tout heureux de le voir botter au-dessus. Steppe avait par contre été obligé de neutraliser une puissante frappe de Chipciu à la 71e. Il ne restait que quelques secondes avant le coup de sifflet final de Bart Vertenten lorsque le Sporting fut enfin rassuré pour de bon. Isaac Thelin, qui avait remplacé Lukasz Teodorczyk à l'approche du dernier quart d'heure, doubla en effet la marque d'une belle frappe dans le coin (2-0). Anderlecht se rendra donc à Bruges sans Trebel mais avec quatre points d'avance dimanche prochain (18 heures), avant de se rendre à Charleroi et de recevoir Ostende. Il n'est pas encore champion, mais le 34e titre se rapproche... (Belga)

Nos partenaires