Alexander Kristoff vainqueur de la 1e étape du Tour d'Abu Dhabi

21/02/18 à 15:33 - Mise à jour à 15:34

Source: Belga

(Belga) Le Norvégien Alexander Kristoff (UAE Team Emirates), 30 ans, champion d'Europe, s'est montré le plus rapide au sprint à l'arrivée de la 1e étape du Tour d'Abu Dhabi cycliste (WorldTour), disputée mercredi dans le désert sur la distance de 189 kilomètres. Il a en effet devancé l'Italien Andrea Guardini (Bardiani-CSF) et l'Australien Caleb Ewan (Mitchelton-Scott), qui avait lancé le sprint de loin, sur la ligne d'arrivée à Madinat Zayed.

l'Italien Elia Viviani (Quick-Step Floors), pourtant bien emmené par ses équipiers jusqu'à 300 mètres de la ligne où il a été débordé, a dû se contenter de la 4e place, alors que les Allemands André Greipel (Lotto Soudal) et Marcel Kittel (Katusha), ne sont que 10e et 15e. Aucun Belge ne s'est glissé dans le top-10. Kristoff, qui avait déjà gagné la dernière étape du Tour d'Oman (2.HC), est le premier leader de l'épreuve. Il compte 4 secondes d'avance sur Guardini. Les Italiens Vincenzo Albanese (Bardiani-CSF) et Damiano Caruso (BMC), le Russe Nikolay Trusov (Gazprom-Rusvelo), le Français Charles Planet (Novo Nordisk) et le Letton Toms Skujins(Trek-Segafredo) ont composé la principale échappée du jour. Ils ont compté jusqu'à près 4 minutes d'avance et Caruso, le dernier rescapé, n'a a été rejoint qu'à 14 km de l'arrivée sous l'impulsion des équipes de sprinters, Quick-Step Floors (Elia Viviani), Lotto-Soudal (André Greipel) et Mitchelton-Scott (Caleb Ewan). La revanche jeudi à Yas Beach, où la deuxième étape (154 km) devrait également se terminer par un sprint massif. Le Britannique Marc Cavendish (Dimension Data), vainqueur de la 1e étape l'an dernier, a cette fois abandonné avant le départ officiel. Victime d'une chute dans la partie neutralisée de la course, il souffre d'une commotion cérébrale et d'une blessure au cou, pas trop grave selon le médecin de l'équipe sud-africaine Adrian Rotunno. (Belga)

Nos partenaires