Alejandro Valverde remporte l'étape reine et le classement final du Tour d'Abou Dhabi

25/02/18 à 13:45 - Mise à jour à 13:47

Source: Belga

(Belga) Alejandro Valverde a remporté pour le Tour d'Abu Dhabi (WorldTour) pour la première fois de sa carrière. L'Espagnol a fait la différence au général en remportant la cinquième et dernière étape entre Qasr Al Muwaiji et la montée de Jebel Hafeet sur 199 km dimanche. Le leader de l'équipe Movistar, 37 ans, a devancé le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana) au sprint et le Français Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors) de 15 secondes.

Valverde a remporté le classement final avec 17 secondes d'avance sur Wilco Kelderman (Sunweb) et 29 sur Miguel Angel Lopez. Alaphilippe, à 31 secondes, et Rafal Majka, à 45 secondes, complètent le top 5. Le leader du classement général avant cette étape, Rohan Dennis n'a pas tenu dans l'ascension finale et termine à la 9e place à 1:29 de Valverde. Globalement sans difficulté au niveau de l'altimétrie, ce Tour d'Abou Dhabi était amené à se jouer lors des deux derniers jours avec le contre-la-montre de samedi et l'ascension vers Jebel Hafeet (10,8km à 6,6%) dimanche. Les pronostics ont été vérifiés, surtout en ce qui concerne la dernière étape. La première partie de l'étape, dans la plaine, a été animée par une échappée de neuf coureurs. Seul belge représenté, Frederik Frison (Lotto Soudal) était accompagné de son équipier André Greipel, de Rudy Barbier (AG2R), Matthias Brandle (Trek Segafredo), Nicolo Bonifazio (Bahrain Merida), Michael Bresciani (Bardiani CSF), Lawson Craddock (EF Drapac Cannondale), Joonas Hentaala (Novo Nordisk) et Nikolay Trusov (Gazprom). Une échappée qui a tenu jusqu'à la dernière ascension où les favoris ont fait le spectacle. Le leader du général Rohan Dennis a lâché à six kilomètres du terme alors que Davide Formolo (Bora Hansgrohe) et Alejandro Valverde ne lancent les premières attaques. Julian Alaphilippe, Miguel Angel Lopez, le duo du team Sunweb Wilco Kelderman - Tom Dumoulin et Rafal Majka (Bora) ont emboîté le pas. Lopez et Valverde ont ensuite fait la différence avec deux démarrages secs à 4,1km et 2,9 km de l'arrivée alors que Dumoulin a dû abandonner les premières places en raison d'un problème mécanique. Au sprint, le Murcien s'est montré encore une fois le plus habile et le plus costaud en empochant au passage dix secondes de bonification. Vainqueur de deux étapes et du classement final du Tour de Valence au début du mois, Valverde confirme qu'il a bien absorbé sa période de revalidation après la lourde chute au Tour de France 2017 qui l'avait obligé à clôturer sa saison prématurément. (Belga)

Nos partenaires