Affaire Anderlecht C/Suarez - Le Sporting attend la motivation du jugement pour l'appel

08/12/17 à 17:05 - Mise à jour à 17:06

Source: Belga

(Belga) Le RSC Anderlecht a "pris connaissance aujourd'hui (vendredi, ndlr), de la condamnation à une amende de 540.000 euros de son ex-joueur Matias Suarez pour la résiliation unilatérale de son contrat. Il attend la motivation du jugement pour décider de faire ou non appel, précise-t-il dans un communiqué. Le club bruxellois réclamait une compensation de 4 millions d'euros. Le dédommagement de plus de 500.000 euros imposé par la Fédération internationale de football (FIFA) correspond à la moitié d'une année de salaire.

Suarez, qui était sous contrat jusqu'en juin 2017, était rentré dans son pays pour (re)jouer dans son club d'origine, l'Atlético Belgrano. Le Soulier d'Or 2011 avait alors cassé unilatéralement son contrat en invoquant la menace terroriste qui l'empêchait de se sentir en sécurité après les attentats du 22 mars 2016, des bombes à l'aéroport de Zaventem et dans le métro bruxellois. La FIFA a estimé que la menace terroriste ne constituait pas une raison sérieuse pour Suarez de mettre fin au contrat, le lieu de résidence du joueur à Uccle ne se trouvant pas dans une zone de guerre. Anderlecht avait tenté de vendre son soulier d'or au CSKA Moscou pour 15 millions d'euros malgré une blessure au genou en juillet 2012. La transaction a été annulée par le club russe après la visite médicale. (Belga)

Nos partenaires