Xavi : "De Bruyne est un joueur spectaculaire"

26/01/18 à 10:00 - Mise à jour à 23/01/18 à 17:17

Depuis l'été 2015, Xavi joue à Al-Sadd, au Qatar. Mais son rôle dépasse largement celui de simple joueur. Rencontre avec l'oracle du désert et son oeil aiguisé sur le foot mondial.

Xavi : "De Bruyne est un joueur spectaculaire"

Xavi : "Messi maîtrise tout : le temps, l'espace, la position d'un équipier et d'un adversaire..." © GETTY

Xavi à propos...

...du Manchester City de Guardiola : "De Bruyne et Silva se sont adaptés (au jeu de Guardiola) parce que ce sont des joueurs capables de pivoter à 360 degrés, ils voient tout le terrain. Dans son système de jeu, Guardiola a besoin d'ailiers purs, comme Sané. Lui, il rentre difficilement dans le jeu car il n'est pas capable de se retourner et de se créer des espaces tout seul comme Messi, Iniesta, Silva, De Bruyne, Gündogan ou même Sterling. Sané a besoin d'espace devant lui, comme Bale : si on le met au centre, il n'en touche pas une. De Bruyne et Silva sont des joueurs spectaculaires."

...de Lionel Messi : "Messi maîtrise tout : le temps, l'espace, la position d'un équipier et d'un adversaire... Avant, il dribblait en misant sur son habileté et sa puissance. Maintenant, il laisse d'abord venir l'adversaire. Il attend d'avoir deux ou trois joueurs sur lui et il fait la passe au bon moment. LeBron James fait la même chose. J'ai assisté à la finale entre les Cavaliers et Miami, en 2014. LeBron n'est pas un individualiste : s'il a deux hommes sur lui, il fait la passe à un équipier qui est libre. Messi et Iniesta aussi. Ils attirent l'adversaire jusqu'à ce qu'un partenaire soit libre. Nous nous entraînons à faire cela depuis tout petits, à savoir où se trouvent l'espace et l'homme libre. Même Ter Stegen peut le faire, il s'y entraîne. Parfois, on croit qu'il dégage n'importe comment mais pas du tout. Lorsque le Bayern est venu jouer homme contre homme au Camp Nou en Ligue des Champions, le seul homme libre, c'était Ter Stegen. Il distillait de longs ballons vers Luis Suarez et alors, c'était trois contre trois..."

...de la Coupe du monde : " Je constate que le Brésil s'est repris. Quelle équipe ! Ils ont le talent et le physique. C'est difficile. C'est pourquoi l'Espagne a tellement de mérite : elle a remporté la Coupe du monde sans être très forte physiquement. La France est au niveau du Brésil et de l'Allemagne. Sans oublier l'Argentine, qui est au niveau de l'Espagne. On dit qu'elle n'a pas de médians mais ce n'est pas vrai. Pour moi, Ever Banega pourrait jouer à Barcelone. Et Mascherano pourrait évoluer en 6. Il n'a évidemment pas la technique de Busquets mais il a beaucoup progressé. Lorsqu'il est arrivé à Barcelone, il avait du mal. Il balançait de longs ballons ou se contentait de faire des passes à Piqué. Mais au Barça, on ne peut pas se contenter de cela. Il faut pouvoir regarder, visualiser, comprendre quel joueur est libre... Barcelone, pour un joueur, c'est l'examen final : le club le plus difficile et le plus exigeant au monde."

...de Neymar et Mbappé : "Neymar est leader exceptionnel. Sur le terrain, c'est une bête. Il a de la personnalité et n'a peur de rien. C'est cela qui fait les grands joueurs. Dans les moments difficiles, ils réclament le ballon. Je pense que dans la période post Messi et Ronaldo, la référence, ce sera Neymar. Il est Brésilien et le Brésil a tout pour disputer la finale de la Coupe du monde. La période Neymar va durer trois ou quatre ans. Puis ce sera au tour de Mbappé. Il a un potentiel exceptionnel mais Neymar est comme Messi : il a le talent et le physique. Et je pense que Mbappé a plus de physique que de talent. Les vrais sorciers ont les deux : Maradona, Pelé, Ronaldo Nazario, Messi, Neymar, ... Mbappé doit encore beaucoup progresser, surtout sur le plan de la lecture du jeu. Parce ce que, chez les jeunes, il n'a jamais dû beaucoup réfléchir, il se contentait de faire des actions en misant sur sa puissance et sa vitesse. Mais pourquoi ? J'aimerais voir Mbappé à l'oeuvre contre une défense comme celle de l'Atlético Madrid. Dans ma façon de concevoir le football, à l'heure actuelle, Neymar est meilleur."

Par Diego Torres, à Doha

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Xavi dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires