Vidéo: Ryan Donk régale mais manque surtout de fair-play

17/03/15 à 17:05 - Mise à jour à 17:06

Ryan Donk, l'ex-défenseur du FC Bruges, joue en Turquie depuis bientôt deux ans. Très apprécié de ses supporters, il est même le capitaine de son club de Kasimpasa, à Istanbul. Cela ne l'a pas empêché de manquer de fair-play contre l'équipe de Konyaspor.

Vidéo: Ryan Donk régale mais manque surtout de fair-play

Ryan Donk, époque brugeoise. © BELGA

Les supporters des Blauw en Zwarts doivent encore se souvenir de Ryan Donk, régulièrement buteur sous ses anciennes couleurs (15 buts en 172 matchs). L'armoire à glace batave, capé à 15 reprises chez les U21 oranje, s'éclate depuis avec Kasimpasa. Titulaire à part entière, le capitaine s'est distingué d'une triste manière en championnat contre Konyaspor.

Ryan Babel, l'ancien espoir du football hollandais et coéquipier de Donk, s'écroule sur le terrain. Pour permettre au joueur de se faire soigner, le gardien adverse tente de dégager le ballon en touche. En vain puisque Donk récupère le ballon et sans pressing des défenseurs, décoche un lob magistral qui termine sa course au fond des filets.

Ce manque de fair play va mettre l'équipe locale en rogne et un début d'empoignade musclée débute au centre du terrain entre les différents protagonistes. Le coach de Donk, l'ancien ajacide Shota Arveladze, choqué par le comportement de son capitaine, donne l'ordre à ses joueurs de laisser Konyaspor marquer afin d'effacer cette injustice.

"Tout le monde aurait pris cette décision. "Kasimpasa est synonyme de fair-play" a réagi le coach géorgien après la rencontre. Une noble décision de la part de l'entraineur.

Bis repetita

Ce n'est pas la première fois que Ryan Donk s'illustre de la sorte en championnat de Turquie. Lors de la saison 2013-2014, il avait déjà défrayé la chronique avec un geste encore plus incompréhensible, encore plus anti-sportif, qui avait fait le tour des réseaux sociaux. Il avait lancé un ballon, qu'il avait gardé en mains lors de la précédente action, sur la "balle principale" alors que l'attaquant adverse allait tenter de décocher une frappe. On avait jamais rien vu de semblable. Il avait écopé uniquement d'une carte jaune.

On attends la prochaine récidive de Ryan Donk.

En savoir plus sur:

Nos partenaires