Vers un problème Klopp-Benteke ?

02/12/15 à 10:00 - Mise à jour à 01/12/15 à 15:40

Le profil du Diable Rouge ne correspond pas vraiment au jeu prôné par le coach allemand de Liverpool.

Vers un problème Klopp-Benteke ?

Christian Benteke parviendra-t-il à trouver sa place dans le onze de Jürgen Klopp ? © AFP

D'emblée, la question se pose. Parce que Christian Benteke est un pivot, et que Jürgen Klopp ne raffole ni des centres aériens, ni des combinaisons en appui sur l'attaquant de pointe. Même si Big Ben a déjà trouvé le chemin des filets à plusieurs reprises depuis l'arrivée du manager allemand, l'idylle ressemble fort à un mariage forcé. L'attaquant de Klopp ne passe pas l'essentiel de son temps dos au but.

Les blessures n'aident évidemment pas à y voir plus clair, mais c'est bel et bien Roberto Firmino qui a été choisi pour occuper la pointe du dispositif des Reds à Stamford Bridge et à l'Etihad Stadium. Benteke a dû se contenter d'un rôle de joker de luxe. Efficace face à un Chelsea regroupé, mais presque triste quand il a été repris à la course par la défense de Manchester City après avoir été lancé en profondeur. Certes, la passe n'était pas idéale, mais la prise de vitesse de Christian ne l'était pas non plus.

Les choses risquent encore de se compliquer avec le retour aux affaires de Daniel Sturridge, dont le profil colle à merveille aux préceptes de Jürgen Klopp. Christian Benteke pourrait se retrouver dans l'inconfortable rôle du riot-gun, celui que l'on dégaine pour tirer dans le tas quand tous les tirs précédents n'ont pas suffi. À l'image de Marouane Fellaini dans le Manchester United de Louis van Gaal. Un joueur qui reste précieux tant qu'il est décisif.

S'il marque, Benteke pourrait même contraindre Klopp à jouer avec deux attaquants. Parce que le coach allemand l'a affirmé : " Jouer avec deux attaquants est une option pour le futur. Tout dépend de comment ils travaillent pour l'équipe. Les attaquants sont les premiers défenseurs, c'est l'un de vos dictons les plus anciens, non ? Mais s'ils marquent cinq buts à chaque match, on trouvera un moyen de défendre sans eux. "

Par Guillaume Gautier

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré à Jürgen Klopp dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires