Van Gaal réforme United

31/07/15 à 09:00 - Mise à jour à 28/07/15 à 16:51

Source: Sportmagazine

Pour sa deuxième saison à ManU, le technicien néerlandais ne lésine de nouveau pas sur les dépenses.

Van Gaal réforme United

Louis Van Gaal (ici lors de la présentation de Memphis Depay) est dépensier durant ce mercato. © AFP

Manchester United reprend le championnat le samedi 8 août, face à Tottenham. Suite au départ de Van Persie et de Falcao, il n'évolue plus en 3-5-2 mais en 4-2-3-1 ou en 4-3-3, du moins si on en juge par les compositions d'équipes de Louis van Gaal aux States, ces derniers jours.

Le début de la saison écoulée, sous la direction du Néerlandais, a été pénible mais l'équipe a finalement terminé en quatrième position et participe donc au bal des champions. Certes, United a accusé un retard de 17 unités sur Chelsea et ça a engendré une débauche d'activités sur le marché des transferts. Ces dernières semaines, United a dépensé plus de 110 millions d'euros pour s'assurer les services de Darmian (ITA), Depay (NED), Schweinsteiger (GER) et Schneiderlin (FRA). Le club peut récupérer une partie de cette somme grâce au transfert d'Angel Di Maria, qui est cité au PSG, l'adversaire de United ce mercredi à Chicago, mais le montant total des dépenses va encore grimper car le club ne peut se contenter d'un seul attaquant, Wayne Rooney (29 ans), même si l'Anglais a été épargné par les blessures ces deux dernières saisons et qu'il a été le meilleur réalisateur de son équipe, avec 14 puis 17 buts. Il faut donc un avant renommé, ce qui coûte très cher.

United est encore en plein travail de préparation mais ça ne dérange pas Van Gaal. Il a préparé ses plans et a déjà doublé tous les postes. Il a demandé à Schweini, qu'il a entraîné de 2009 à 2011 au Bayern, de prendre les commandes de l'équipe. Darmian, issu de l'école des jeunes de Milan, n'a jamais obtenu de chance réelle dans la Botte et constitue une alternative aux arrières latéraux, une doublure de Valencia. Depay peut évoluer sur le flanc si Di Maria s'en va mais il joue tout aussi bien dans l'axe. Enfin, Morgan Schneiderlin est un Français de 25 ans, dont on attend beaucoup. Il va certainement se charger de la récupération aux côtés de Carrick, le vice-capitaine. Le Français, qui a effectué ses débuts très jeune à Southampton au moment de la faillite, en était devenu un pilier. Didier Deschamps a eu du mal à prononcer correctement son nom quand il l'a promu international A mais depuis, ça va mieux.

Schneiderlin, Schweinsteiger, les Espagnols Mata et Herrera, Carrick... Les trois places de l'entrejeu axial seront chères. Marouane Fellaini sait ce qui l'attend. De toute façon, il va se ronger les ongles pendant un mois, à cause de sa carte rouge contre Hull City, lors de la dernière journée de la saison écoulée. Elle lui a valu trois matches de suspension. Sa saison anglaise ne reprendra que le 30 août, à Swansea. Si l'équipe tourne bien à ce moment, il devra se battre pour s'y faire une place.

Par Peter T'Kint

Nos partenaires