Tous derrière Zidane

27/05/16 à 09:00 - Mise à jour à 25/05/16 à 14:50

Source: Sportmagazine

Indépendamment du résultat de samedi, l'entraîneur français va probablement entamer la saison suivante au Real.

Tous derrière Zidane

Zinédine Zidane peut-il remporter samedi son premier trophée au poste d'entraîneur du Real ? © AFP

Un barbecue. C'est comme ça que Zinédine Zidane (43 ans) prépare la finale de Ligue des Champions contre l'Atlético Madrid. Samedi dernier, à l'issue de l'entraînement, le Français a organisé un barbecue pour les joueurs, leurs partenaires et leurs enfants à Valdebebas, le complexe d'entraînement du Real Madrid. Il y a deux ans, Carlo Ancelotti avait fait la même chose le lundi précédant la finale de CL, enlevée 4-1 aux prolongations, face à l'Atlético. L'entraîneur italien avait montré une séquence empreinte d'émotion sur la façon dont le groupe s'était qualifié pour la finale. Zidane n'a pas eu besoin de film. Le barbecue est à ses yeux une forme de team building décontracté. Il n'a rien entrepris de spécial pour préparer la finale de ce samedi, à 20h45, à San Siro. Pas de doubles séances d'entraînement ni quoi que ce soit du genre. Au contraire, les joueurs ont eu congé dimanche et lundi.

Il n'a aucune raison de modifier le programme habituel puisqu'il a permis au Real de signer d'excellents résultats ces derniers mois : il a gagné ses dix derniers matches de championnat. Il n'a plus perdu de points depuis le 27 février, 0-1 face à... l'Atlético. Ce sprint phénoménal lui a permis de mener la vie dure au FC Barcelone. Les matches de Ligue des Champions disputés sous la houlette de Zidane peuvent également être considérés comme un succès. En six matches, contre l'AS Rome, Wolfsburg et Manchester City, le Real a marqué huit buts et n'en a encaissé que deux. Le problème, c'est qu'il a pris ces deux buts dans le même match, en déplacement à Wolfsburg. Heureusement pour Zidane, Cristiano Ronaldo a mis les choses au point à Bernabeu.

Le coach français est convaincu que son équipe sera physiquement prête pour le match le plus important de la saison. En 2014, CR7 souffrait du genou et Karim Benzema avait joué avec une blessure musculaire mais cette fois, la ligne d'attaque est en forme, avec un Gareth Bale qui a atteint son meilleur niveau depuis quelques semaines. Nombre de titulaires ont souffert de blessures en cours de saison et ont donc moins de minutes de jeu au compteur qu'il y a deux ans. Le capitaine Sergio Ramos, par exemple, avait déjà 4.232 minutes dans les jambes au coup d'envoi, contre 2.723 cette fois. Or, la fraîcheur peut être décisive dans le combat contre l'Atlético.

Quel que soit le résultat de samedi, en coulisses, on est convaincu que Zidane restera entraîneur principal du Real au début de la prochaine saison. Il a balayé les doutes qui avaient accompagné ses premières semaines à ce poste. " Il a mérité de diriger un projet ", aurait répété l'étage directorial de Bernabeu. Zizou reste les pieds sur terre. " Nous n'avons encore rien gagné. "

Par Steve Van Herpe

Nos partenaires