" Si je vais en Chine, l'équipe nationale c'est fini pour moi "

07/03/17 à 16:00 - Mise à jour à 16:25

Source: Sportmagazine

Marouane Fellaini nous a reçus, chez lui, à Manchester pour un entretien fleuve où il est question de Mourinho, Roberto Martinez, les Diables, le Standard ou encore la Chine. Extraits.

" Si je vais en Chine, l'équipe nationale c'est fini pour moi "

Marouane Fellaini dans sa maison de Manchester. © CHRISTOPHE KETELS

Standard

" On avait une équipe qui collait à l'esprit de ce club. Des fous mais une vraie équipe sur le terrain et en dehors. On allait manger ensemble, on sortait ensemble : c'est aussi ça qui fait la force d'une équipe. Un esprit d'équipe comme celui-là, je n'en ai plus connu. On était même trop amis. Et puis Liège, c'est petit, tout se savait. Quand l'offre d'Everton est venue, j'ai hésité, Lucien (D'Onofrio) me disait qu'on pouvait déchirer le contrat. Je sortais seulement de ma deuxième saison en pro mais je sentais que je devais partir. D'un côté, ça devenait trop facile. Pas dans le foot mais dans la vie et j'avais peur de stagner si je restais une année de plus. Il ne faut pas oublier qu'on ramassait tout le monde sur notre passage et même Liverpool, on les a dominés lors des deux matches de qualification pour la Ligue des Champions. "

José Mourinho

" Il aurait pu me tuer. Mais non, il m'a défendu, il m'a protégé. Je ne l'oublierai jamais. Il devait avoir la rage pourtant après mon pénalty à Everton mais il ne m'a rien dit quand on est revenu dans le vestiaire. "

Bad boy

" Regarde ce qui s'est passé avec David Luiz (qui lors du dernier Chelsea-Manchester d'octobre a planté pied en avant ses crampons dans le genou de Fellaini et n'a écopé que d'un carton jaune, ndlr) ! Si on inverse les rôles, c'est un nouveau scandale en Angleterre. Un scandale ! J'aurais pris 4-5 matches, on aurait dit de moi que j'étais un criminel. Et tous les soi-disant spécialistes auraient dit qu'il fallait me bannir des terrains, etc."

Marouane Fellaini : " L'été dernier, à l'EURO, on a été des idiots ".

Marouane Fellaini : " L'été dernier, à l'EURO, on a été des idiots ". © CHRISTOPHE KETELS

L'EURO

" L'été dernier, on a été des idiots. On aurait dû faire beaucoup mieux face au Pays de Galles. La défense avait été remaniée, elle n'avait pas d'automatisme, il y avait un manque d'expérience. Le fait que j'ai débuté ce match sur le banc, ça ne me posait pas de problème, je suis un joueur d'équipe, j'accepte. Je suis un compétiteur et quand je monte, mon seul but c'est de faire la différence. "

Roberto Martinez

" Il a une autre vision, il a changé de tactique, il a un système de jeu précis. Mais on fera un réel bilan avec le temps. Parce que pour le moment on a joué contre qui? On n'a joué ni l'Argentine, ni le Brésil, ni la France ou l'Italie. Les vrais tests vont seulement arriver. "

Chine

" On verra mais ce n'est pas une priorité. Mais je suis honnête : si je vais en Chine, c'est fini pour moi l'équipe nationale. La première chose que je fais, c'est appeler le sélectionneur pour lui dire que j'arrête. "

Par Thomas Bricmont à Manchester

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Marouane Fellaini dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires