Sans Ronaldo, le Portugal n'y arrive pas

29/05/18 à 07:37 - Mise à jour à 07:37

Source: Afp

Le Portugal sans son capitaine Cristiano Ronaldo a débuté timidement sa série de matches de préparation pour le Mondial-2018 en Russie avec un match nul face à la Tunisie également mondialiste (2-2), lundi à Braga.

Sans Ronaldo, le Portugal n'y arrive pas

Portugal Vs Tunisie © ISOPIX

Après leur cuisante défaite fin mars à Genève face aux Pays-Bas (3-0), les champions d'Europe en titre ont pourtant voulu relever la tête mais leur performance a été marquée par plusieurs sauts de concentration.

Pour cette rencontre, le sélectionneur Fernando Santos avait décidé d'effectuer moins de tests et de faire confiance à ses cadres même si beaucoup d'entre eux ont connu une saison avec un temps de jeu réduit.

Ronaldo absent après avoir gagné la cinquième Ligue des champions de sa carrière avec le Real Madrid samedi contre Liverpool (3-1), c'est André Silva qui a mené l'attaque lusitanienne.

Malgré le peu de minutes que lui a accordé son entraîneur Gennaro Gattuso à l'AC Milan cette saison, l'ancien joueur du FC Porto a ouvert le score de la tête sur un centre millimétré de l'expérimenté Ricardo Quaresma après plusieurs minutes de domination (1-0, 22e).

Le jeune avant-centre de 22 ans inscrivait par la même occasion le 1.000e but de l'histoire de la sélection portugaise.

Présente physiquement mais dépassée techniquement, la Tunisie a subi la maîtrise portugaise et encaissé rapidement un second but par l'intermédiaire de Joao Mario (2-0, 34e).

Le milieu de terrain, qui a lui aussi connu une saison difficile entre l'Inter Milan et un prêt à West Ham, envoyait une puissante frappe en pleine lucarne depuis l'entrée de la surface après un corner mal dégagé par la défense tunisienne.

- Erreurs fatales -

Presque inexistants en attaque, les Aigles de Carthage ont profité d'une erreur de Raphaël Guerreiro, décevant, pour réduire le score sur une belle frappe du Franco-Tunisien Anice Badri (2-1, 39e).

Au retour des vestiaires, le Portugal a continué le siège de la cage du gardien de l'OGC Nice Moez Hassen mais sans réussite, à l'image d'une frappe sur le poteau de Bernardo Silva après un raid solitaire (55e).

Les hommes de Fernando Santos ont été à nouveau sanctionnés après un mauvais alignement de leur défense qui a permis à Fakhredine Ben Youssef d'égaliser (64e).

Les changements portugais ont confirmé l'emprise sur le jeu de la Selecçao mais ne se sont pas traduits au tableau d'affichage.

S'il n'a pas réalisé un mauvais match, le jeune Ruben Dias, 21 ans, ne pouvait rien sur les deux buts tunisiens alors que le joueur du Benfica Lisbonne honorait sa première sélection au sein de la charnière centrale portugaise.

Le Portugal aura deux autres occasions de s'affuter avant le Mondial russe, contre la Belgique le 2 juin à Bruxelles, sans doute encore sans Cristiano Ronaldo, et face à l'Algérie le 7 juin à Lisbonne.

Nos partenaires