Salah fait fureur à la Fiorentina

19/03/15 à 10:00 - Mise à jour à 17/03/15 à 18:52

Source: Sportmagazine

Barré à Chelsea, l'Egyptien Mohamed Salah est comme un poisson dans l'eau en Serie A.

Salah fait fureur à la Fiorentina

Arrivé en toute fin de mercato, Mohamed Salah est d'ores et déjà une bonne pioche pour la Fiorentina. © BELGAIMAGE

Mohamed Salah est, ce qu'on appelle, un transfert de dernière minute. Chelsea et la Fiorentina ont trouvé un accord concernant l'Egyptien le 2 février, à 90 minutes de la clôture du mercato. Il fallait encore traduire la proposition de contrat en arabe. Chelsea venait de verser 32 millions pour Juan Cuadrado, un des ténors du club florentin, quand les clubs ont évoqué la possibilité d'inclure des jeunes dans le deal.

La Fiorentina s'intéressait depuis longtemps à l'Egyptien de 22 ans. Ses scouts avaient suivi les matches de Bâle et avaient renseigné le jeune talent offensif. Puis, en janvier 2014, Chelsea s'était manifesté, surpassant la Fiorentina, qui n'est qu'un club du subtop en Italie, avec le sixième budget de Serie A, même si la vente de ses meilleurs joueurs lui a permis de générer un léger bénéfice depuis deux ans.

A la mi-janvier, Salah semblait prendre la direction de l'AS Rome mais les négociations ont capoté le 20 janvier. Finalement, c'est donc le club florentin qui a enlevé le morceau. Suite à la blessure de l'international italien Giuseppe Rossi, Salah a même eu rapidement l'occasion de jouer, ce qui ne lui arrivait guère à Londres : durant le premier tour, il n'avait été titularisé qu'à deux reprises chez les Blues. Mais ce n'est pas illogique quand on peut compter, chez eux, sur le trio Willian-Oscar-Hazard.

Avec six buts dans les sept premiers matches, Salah s'est immédiatement fait un nom, à l'inverse de l'homme en échange duquel il est arrivé à Florence : Cuadrado n'a en effet pas marqué durant ses cinq premiers matches sous le maillot du club de Stamford Bridge.

En Egypte, Salah est un héros, d'autant qu'il a choisi le dossard 74, en référence au nombre de morts lors des bagarres au stade de Port-Saïd et dans les alentours, en 2012, pendant la rébellion contre Moubarak.

Vincenzo Montella (40 ans), l'entraîneur de la Fiorentina, est donc satisfait de son achat inattendu. Aux côtés d'un Mario Gomez ressuscité, les dribbles et la vitesse de Salah opèrent des ravages. Montella, qui entraîne l'équipe depuis 2012, rêve d'un trio d'attaque Gomez-Rossi-Salah mais ce n'est pas pour tout de suite, puisque l'Italien est toujours out.

Chelsea paie le salaire de son Pharaon jusqu'en juin, soit un million d'euros nets pour six mois. Ensuite, la Fiorentina pourra le louer un an, pour un million, mais elle devra alors assumer son salaire, soit deux millions. Après coup, si le club d'Andrea et Diego Della Valle souhaite conserver Salah au-delà de juin 2016, il devra opérer un transfert définitif. Ce qui ne sera pas vraiment donné puisque sa tête est mise à prix pour 16 millions d'euros.

Par Geert Foutré

Nos partenaires