Saint-Valentin spéciale pour Benteke et Kompany ?

12/02/16 à 18:53 - Mise à jour à 18:52

Dimanche palpitant en perspective en Premier League avec le top 4 qui s'affronte, un Christian Benteke dans le doute en visite dans son ancien club et le come-back de Vincent Kompany.

Saint-Valentin spéciale pour Benteke et Kompany ?

Christian Benteke fera son grand retour à Villa Park, dimanche. © BELGAIMAGE

Arsenal - Leicester City et Manchester City - Tottenham sont les affiches de Premier League dimanche. Ce sont les quatre derniers prétendants au titre qui s'affrontent les uns les autres à un tiers du terme du championnat. Six points séparent le surprenant leader Leicester (53 pts) et le 4e Manchester City (47 pts). Les deux clubs londoniens se placent entre les deux avec chacun 48 points. Manchester United pointe à la 5e place mais est déjà bien distancé avec 41 points.

Lutte pour le titre

Leicester pourra-t-il rééditer sa spectaculaire performance de la semaine passée à l'Ethiad Stadium (1-3) et imposer à nouveau son football dans un match du top ? Ou Arsenal montrera-t-il qu'il peut cette fois réellement se battre pour le titre ?

Le passage annoncé du scout de Leicester, Ben Wrigglesworth, à qui l'on doit notamment les découvertes des révélations Riyad Mahrez et N'golo Kanté, à Arsenal ajoute du piment supplémentaire à ce duel.

A Man City - Tottenham, le regard sera bien évidemment tourné vers la contribution des Belges. Jan Vertonghen et Kevin De Bruyne sont blessés mais Vincent Kompany fera peut-être sa rentrée après cinq semaines d'inactivité : ce serait ses premières minutes de jeu en 2016. Le capitaine des Diables Rouges sera en tout cas sur la feuille de match des Citizens et a disputé 45 minutes avec les Réserves la semaine dernière. Le coach Manuel Pellegrini a déjà fait savoir que Kompany était fit. L'aligner ne serait pas un luxe vu la maladresse du duo Otamendi-Demichelis lors des récents matches. Toby Alderweireld, Nacer Chadli et Mousa Dembélé pourront également probablement compter sur une place de titulaire dans un Tottenham en pleine confiance qui reste sur six victoires d'affilées.

Nostalgie pour Benteke

Un autre Diable Rouge vivra un week-end passionnant : Christian Benteke. Après l'élimination face à West Ham en FA Cup mardi - où l'attaquant a bien joué mais n'a pas su exploiter les quelques possibilités qui se sont offerts à lui - il a été la cible des critiques, venant même de ses propres supporters. Benteke n'est pas encore parvenu à marquer durant les 11 matches qu'il a disputé depuis l'intronisation de Jürgen Klopp à la tête des Reds. Toutefois, le coach affirme avoir vu des signes encourageants, et il prétend avoir eu une bonne conversation avec son attaquant en difficulté. "Une conversation en tant qu'homme et en tant que coach", a insisté l'Allemand. "Le plus important, c'est que Christian se crée des occasions. Si ce n'était pas le cas, je me ferais du souci." Klopp espère vraiment que Benteke ne se placera pas de pression supplémentaire sur les épaules maintenant que le calendrier annonce un déplacement à Aston Villa, le club où Benteke a éclaté en Angleterre après son départ de Genk. Recevra-t-il une déclaration d'amour publique de la part des fans de Villa en ce jour de Saint-Valentin ou sera-t-il hué pour son premier retour à Villa Park en tat qu'attaquant de Liverpool ?

Par Matthias Stockmans

Nos partenaires