Roberto Martinez s'attend à une tâche difficile au moment de composer sa sélection

11/10/17 à 14:28 - Mise à jour à 14:28

Source: Belga

Mardi, contre Chypre, Roberto Martinez a aligné cinq nouveaux titulaires par rapport au match de samedi en Bosnie-Herzégovine: Nacer Chadli, Laurent Ciman, Axel Witsel, Youri Tielemans et Thorgan Hazard.

Roberto Martinez s'attend à une tâche difficile au moment de composer sa sélection

© Belgaimage

Le sélectionneur a confié suivre de 50 à 55 joueurs et en appelle 27 à 28 à chaque rassemblement. Au Mondial, il devra trancher, car il ne pourra en sélectionner que 23. "Je crains cet aspect de mon travail, je n'ai pas vraiment hâte de me retrouver dans cette situation", a-t-il confié. "Nous avons un noyau large, nous l'avons encore vu ce soir. Tous ceux qui ont participé à cette campagne méritent d'être présents à la Coupe du monde. Ce sera aux joueurs à forcer leur sélection. "

Auteur de son premier but chez les Diables, Thorgan Hazard a prouvé mardi qu'on pouvait compter sur lui. "Il a montré pourquoi il est dans la sélection", s'est réjoui Martinez. "Il peut jouer à différentes positions. J'ai regardé son dernier match avec le Borussia Mönchengladbach. Il avait marqué le penalty décisif dans les arrêts de jeu. Il avait montré du caractère. Il a bien évolué, et j'en profite. Il est un autre joueur qu'il y a un. Je le vois aussi avec Youri Tielemans. C'est l'un des joueurs que je regarde volontiers. Il a une telle force impressionnante. Il joue vite et vers l'avant. Son plus gros test était la montée au jeu à la pause en Bosnie-Herzégovine et il a montré pourquoi il était le capitaine de son ancien club."

Avec 43 buts, les Diables Rouges ont égalé le record de buts inscrits en qualification, détenu par l'Allemagne. La Belgique aurait pu s'emparer du record, mais le 5-0 a été annulé à Lukaku. "Ce record de buts durant une campagne n'était pas une fin en soi, mais une conséquence du niveau que nous avons atteint. Nous marquons car nous nous créons des occasions. C'est une preuve que l'équipe joue bien." La campagne de qualification terminée, la préparation au Mondial peut commencer. "C'est important de jouer contre des équipes avec un style que nous ne rencontrons pas en Europe.

Le mois prochain, nous affronteront le Japon et le Mexique. En mars de l'année prochaine, probablement des équipes d'Amérique du Sud et d'Afrique", a ajouté Martinez. Quant à Thomas Meunier, qui a dû quitter la pelouse en deuxième période, Martinez s'est montré rassurant. "Il a reçu un coup à la cheville. A première vue, ça devrait aller."

Nos partenaires