Revoilà la " Belgian Premier League "

14/08/17 à 10:00 - Mise à jour à 13/08/17 à 22:38

Source: Sportmagazine

Pour Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, les deux Manchester de Lukaku, Fellaini, Kompany et De Bruyne sont les favoris dans la course au titre en Premier League.

Revoilà la " Belgian Premier League "

Romelu Lukaku n'a pas manqué ses débuts avec Manchester United. © AFP

Pour les amateurs belges de football, c'est inévitable de regarder attentivement la Premier League. Quinze de nos internationaux y jouent, c'est presque les deux tiers de notre équipe nationale. Et parmi eux, douze vont se mêler à la lutte pour le titre ou, au moins, pour les places qualificatives pour la Ligue des Champions.

Je pense que le titre reviendra à un duo belge. Soit à Marouane Fellaini et Romelu Lukaku, soit à Vincent Kompany et Kevin De Bruyne. Le trophée devrait aller à Manchester cette saison, après trois ans entre Londres et Leicester. Les deux Manchester sont mes favoris. C'est la deuxième saison de José Mourinho et de Pep Guardiola à la tête de leur équipe, et ils ont dépensé beaucoup d'argent cet été pour acheter des joueurs de qualité à des postes où ils avaient des problèmes.

Mourinho a cassé sa tirelire pour Lukaku, et le Diable a déjà réussi son baptême avec des débuts fabuleux contre West Ham. Mon favori reste quand même City, mais la lutte va être belle, avec une opposition de style totale entre le jeu des deux entraîneurs. Par contre, aucun de ceux-là n'ira au bout en Ligue des Champions. On a encore vu lors de la Supercoupe d'Europe qu'une équipe comme le Real Madrid était vraiment intouchable pour les clubs anglais.

Je n'imagine pas Chelsea dans un autre costume que celui d'outsider. Eden Hazard manque à son équipe, et les Blues ont raté leurs débuts, à l'image de Michy Batshuayi qui a été mauvais pendant une heure face à Burnley. Comme Antonio Conte décide de se passer de Diego Costa, l'équipe n'est certainement pas renforcée par rapport à la saison passée. Pour l'instant, le coach ne doit pas être content du mercato. Peut-être les Londoniens feront-ils encore deux ou trois transferts à plus de cinquante millions dans les jours qui viennent, mais les nouveaux prendront du temps à s'installer. Chelsea perdra certainement encore quelques points d'ici là, et les Manchester seront difficiles à rattraper.

Partager

" La Premier League est aussi un danger pour les Diables. Ils risquent d'arriver au Mondial avec les batteries vides. "

Tottenham, avec trois Belges comme Chelsea, sera sans doute trop court pour le titre. Les Spurs ne se sont pas renforcés cet été, et le fait de devoir jouer à Wembley leur convient moins que les matches dans leur stade, on l'a déjà vu en Ligue des Champions la saison dernière. C'est une belle équipe, qui travaille depuis trois ans avec un bon entraîneur, mais le titre sera trop haut pour eux.

À Liverpool, Divock Origi devra se battre pour sa place, dans une équipe qui risque de perdre son meilleur joueur si Philippe Coutinho s'en va. De l'autre côté du terrain, Simon Mignolet n'est pas aidé par une défense qui n'est pas assez stable et manque de joueurs de qualité pour se mêler à la lutte pour le titre. Les matches seront spectaculaires, comme toujours avec l'équipe de Jürgen Klopp, mais on ne peut pas être champion d'Angleterre avec une défense pareille.

Dans le milieu de tableau, il nous reste encore trois autres internationaux : Steven Defour, qui est le meilleur footballeur de Burnley, doit essayer de faire des matches complets, même s'il sort déjà de 80 très bonnes minutes contre Chelsea, où il a été décisif. Christian Benteke a sa place sans problème à Crystal Palace, une équipe de milieu de tableau, tandis que Nacer Chadli devra sans doute trouver une porte de sortie pour quitter West Bromwich.

La Premier League est le championnat le plus spectaculaire et le plus attractif au monde, mais c'est aussi une ligue qui demande beaucoup d'énergie et d'efforts aux joueurs, surtout avec l'enchaînement de matches chez ceux qui jouent la Coupe d'Europe. C'est un danger pour les Diables, en cette année de Coupe du monde. Il ne faudrait pas que leurs batteries soient vides en arrivant en Russie.

Par Marc Degryse

Nos partenaires