Real Madrid : le problème Isco

16/08/17 à 10:30 - Mise à jour à 10:40

Source: Sportmagazine

Quand le BBC est en forme, Zinédine Zidane est obligé de sacrifier Isco mais ça devient de plus en plus difficile.

Real Madrid : le problème Isco

C'est de plus en plus difficile pour Zidane de laisser Isco sur le banc. © Icon Sport

Il y a quatre ans, Sir Alex Ferguson a dépêché des scouts au FC Malaga afin d'observer Isco. Le célèbre entraîneur pensait en effet au petit Andalou pour diriger le jeu de Manchester United mais le rapport stipulait: "Il est bon mais pas assez rapide et sa tête est trop grosse par rapport à son corps." Ferguson a abandonné ses projets et peu après, Isco a rallié le Real Madrid. L'anecdote est ressortie la semaine dernière, Isco (25 ans) ayant été un tourment pour la défense des Red Devils en supercoupe d'Europe.

Pourtant, il y a six mois, le joueur avait l'intention de quitter le Real. Il n'avait pas réussi à gagner ses galons de titulaire sous les ordres successifs de José Mourinho, Carlo Ancelotti et Rafael Benitez et il sentait qu'il n'y parviendrait pas davantage sous la férule de Zinédine Zidane. En plus, la saison passée, il subissait la concurrence de James Rodriguez, qui a maintenant rejoint le Bayern. En prévision du Mondial 2018, Isco, qui n'a encore disputé aucun tournoi avec La Roja, voulait changer d'air afin d'obtenir plus de temps de jeu.

Le destin lui a filé un coup de main. Début avril, Gareth Bale s'est blessé. Isco a été choisi pour pallier son absence. Il s'était érigé en leader du Real Madrid B, l'équipe réserve qui a remporté le titre en championnat. Il a également brillé en demi-finale et en finale de la Ligue des Champions. Sa présence en 4-4-2 équilibre mieux l'équipe que le 4-3-3 que préconise toujours Zidane.

Cristiano Ronaldo n'était pas tout à fait prêt pour la supercoupe, revenant de vacances. Ça a permis à Zidane d'aligner Isco mais en principe, le Français ne touche pas aux six footballeurs qui forment son entrejeu (Luka Modric, Casemiro, Toni Kroos) et son attaque -le BBC. Va-t-on donc retrouver Isco sur le banc ou un autre va-t-il partir pour lui faire de la place?

Par Steve Van Herpe

Nos partenaires