Quand Barça rime avec remontada

25/12/17 à 09:00 - Mise à jour à 20/12/17 à 10:53

Source: Sportmagazine

Au moment où le Paris Saint-Germain atomisait Barcelone en Ligue des Champions, 4-0, un reporter de notre magazine était dans la capitale catalane pour y réaliser un reportage sur la puissance du Barça. Bad timing, et que faire avec la matière collectée là-bas ?

Quand Barça rime avec remontada

Le 8 mars 2017 restera à jamais la date du miracle du Camp Nou. © BELGAIMAGE

Il semblait plus raisonnable de tempérer cette puissance. Dans l'histoire des Coupes d'Europe, jamais un club ne s'était qualifié après avoir pris 4-0 au match aller. Nous avons finalement opté pour une couverture, sortie le jour du match retour, sur le thème des fissures dans la carapace du FC Barcelone.

Nous étions un peu nerveux, le soir, devant notre télé. Après une heure, la couverture tenait toujours la route. C'était 3-1 et le PSG se créait aussi des occasions. A cinq minutes du terme, le plan de notre cover était toujours bon. Les Espagnols devaient encore marquer trois buts pour faire chuter cette couverture.

Tout le monde connaît évidemment la suite. Un goal avant la 90e minute, deux autres dans le temps complémentaire. Dès la fin de la soirée, il n'était plus question de fissures dans la carapace. Il n'y en avait plus que sur notre couverture. Elles ne disparaîtront jamais...

Un numéro collector, finalement...

Et le 8 mars 2017 restera à jamais la date du miracle du Camp Nou.

Nos partenaires