Pogba : "Je veux créer le nouveau milieu de terrain"

10/06/16 à 10:30 - Mise à jour à 07/06/16 à 17:20

Source: Sportmagazine

Son look, ses frappes de loin, ses grandes chevauchées et ses petits râteaux...Paul Pogba a imposé son style au coeur du jeu de la Juventus Turin et en équipe de France. À quelques jours de l'EURO, entretien avec un des joueurs déterminants des Bleus. Extrait.

Pogba : "Je veux créer le nouveau milieu de terrain"

Paul Pogba est prêt pour l'EURO. © BELGAIMAGE

Qu'est-ce qui a changé en équipe de France ?

POGBA : Les résultats. On est dans une bonne séquence. On a beaucoup de jeunes qui sont bien dans leur club et qui apportent leur dynamisme. Griezmann, Martial, c'est le top en club, et le top en sélection aussi, et puis les Dembélé ou Coman qui est arrivé, c'est costaud... Et puis, il y a des gars qui ont le pied chaud en ce moment. Payeeeeeeeet, il est chauuuuuud ! Et puis vous avez vu Grizou (Antoine Griezmann, ndlr) ? Il est serein, le mec. C'est choquant comment il marque. C'est impressionnant parce qu'à la base, c'est pas un 9. Avant, avec des statistiques comme ça, il touchait des records. Maintenant, les Messi, les Ronaldo, c'est encore un niveau au-dessus. Mais faut que vous sachiez un truc... Griezmann, je vais le dénoncer... Le mec que vous voyez devant les caméras, ce n'est pas le vrai ! Parce que lui, c'est un fou. Il aime les musiques africaines ! C'est un danseur, il danse sur tout, il est reggeaton, Grizou !

Vous êtes tous des danseurs ?

POGBA : Non, chacun son truc, il y en a qui sont plus calmes, mais moi, je suis comme ça, tout le temps en train de danser. Ça me vient de ma mère, mes parents aimaient trop danser. Dès qu'on se retrouve, ça danse ! Ça veut dire bonjour chez nous. Et puis j'ai toujours du son dans mes oreilles, appelez-moi DJ La Pioche !

Cet EURO se passe en France, dans un contexte assez particulier avec une charge émotionnelle forte, est-ce que vous en parlez entre vous ?

POGBA : Non, on préfère ne pas trop parler de l'EURO pour l'instant, on sait ce qu'on veut, on sait qu'on est à la maison, mais on veut éviter de se mettre trop la pression. C'est un tournoi en France, ça rappelle forcément France 98. J'avais cinq ans, et j'ai gardé quelques souvenirs gravés : le carton rouge de Zizou contre l'Arabie Saoudite, le doublé de Thuram, la célébration de Dugarry. Puis la finale, la base... À la fin du match, on est sortis, on courait partout, on montait sur les voitures !

En parlant de France 98, tu es milieu de terrain, à la Juventus et en Bleus, forcément ça rappelle un certain Didier Deschamps. Sauf que vous n'avez pas du tout le même style de jeu...

POGBA : Vous savez, c'est le genre de joueur qui est essentiel dans une équipe même si on ne le voit pas toujours... C'est comme Kanté, il court tout le temps, il récupère, il joue simple, il donne, c'est comme Lass, ou comme Blaise, même si Blaise il marque aussi, il est chaud...

Et toi, ton rôle là-dedans ?

POGBA : Moi, je m'adapte aux joueurs avec lesquels j'évolue. Je fais le lien. En club, je suis plus offensif, mais en sélection, je dose un peu plus parce que le coach n'aime pas que je sois trop devant. Il me dit : " tu peux monter, mais... tu n'espas à la Juve, faut faire attention, quand Blaise monte, toi tu dois rester. Faut toujours qu'il y'en ait un ".

Ça devient compliqué de définir ton poste. Tu es plus qu'un simple relayeur, on dirait que tu veux tout faire...

POGBA : Tu sais, j'ai joué avec des mecs comme Andrea Pirlo, ça m'a fait grandir. Ça prouve que je ne suis rien du tout. Des années passées à ses côtés, je suis ressorti plein d'humilité, avec l'envie de suivre ce chemin, de devenir quelqu'un, de faire évoluer les choses. Je regarde aussi un joueur comme Pavel Nedved, et je me dis que, l'année où il a eu son Ballon d'Or, il n'arrêtait pas de scorer en Champions League : voilà comment un milieu de terrain devient Ballon d'Or. Même quand tu es milieu de terrain, c'est important de marquer si tu veux être au top niveau.

Il y a un contre-exemple : Marco Verratti. Tout le monde l'adore, pourtant il ne marque jamais.

POGBA : Techniquement ? Fort. Qualité de passes ? Très fort. Tu lui donnes le ballon, tu sais qu'il ne va pas le perdre. Il joue vers l'avant, il n'a pas peur, il prend des risques, il dribble, il fait des passes décisives, mais il est loin du but. Il a un positionnement un peu comme Xavi voire Busquets.

Mais toi ?

POGBA : Moi, je veux tout faire parce que je pense que je peux tout faire et que l'entraîneur dit que je peux tout faire. J'ai envie de créer quelque chose. De créer le nouveau milieu de terrain.

Et il fait quoi ce nouveau milieu de terrain ?

POGBA : Tout ! Il sait récupérer le ballon, il sait remonter le ballon, il sait faire le jeu, il sait faire des passes, il sait marquer.

Par Simon Capelli-Welter et Pierre Maturana à Turin

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Paul Pogba dans votre Sport/Foot Magazine

Vous trouverez ici les stats, résultats et classements. Pour les directs des matchs, les pronostics et analyses, les papiers d'ambiance et les opinions, c'est ici.

En savoir plus sur:

Nos partenaires