Ouverture d'une enquête sur les conditions d'attribution du Mondial 2006 à l'Allemagne

22/03/16 à 15:35 - Mise à jour à 15:34

Source: Belga

La justice interne de la Fifa a annoncé mardi avoir ouvert une enquête sur les conditions d'attribution de la Coupe du monde de football 2006 à l'Allemagne, visant notamment Franz Beckenbauer.

Ouverture d'une enquête sur les conditions d'attribution du Mondial 2006 à l'Allemagne

Franz Beckenbauer, images d'archives © BELGAIMAGE

Le "Kaiser" Franz Beckenbauer est au centre de l'enquête en qualité de président du Comité de candidature puis d'organisation du Mondial-2006. La commission d'éthique de la Fifa s'intéresse également à Wolfgang Niersbach, ancien président de la Fédération allemande de football (DFB).

L'enquête ouverte par la chambre d'instruction de la commission d'éthique de la Fifa cible aussi Helmut Sandrock et Horst Schmidt, tous deux en tant qu'ancien secrétaire général de la DFB ainsi que Theo Zwanziger, ex-président de la DFB et l'ancien directeur financier de la fédération allemande, Stefan Hans.

Beckenbaueur et Zwanziger sont soupçonnés de corruption, pour avoir reçu "des paiements et des contrats indus en échange d'un avantage dans le processus de sélection pour le Mondial 2006", précise le communiqué de la commission d'éthique.

Niersbach, qui siège toujours au comité exécutif de la Fifa, est lui soupçonné de "ne pas avoir dénoncé une violation du code d'éthique".

Début mars, le cabinet d'avocats Freshfields, dans un rapport mandaté par la Fédération allemande de football, avait indiqué qu'aucune preuve d'un achat de voix par l'Allemagne pour organiser le Mondial-2006 n'avait été trouvée mais qu'un tel mécanisme de corruption ne pouvait être écarté.

Nos partenaires