"On ne pensait pas qu'on souffrirait autant", reconnaît Messi

27/06/18 à 09:39 - Mise à jour à 10:12

Source: Belga

L'Argentine a arraché sa qualification pour le deuxième tour de la Coupe du monde en toute fin de rencontre face au Nigeria (2-1), mardi, à Saint-Pétersbourg. "On ne pensait qu'on souffrirait autant", a confié Lionel Messi, auteur du but d'ouverture.

"On ne pensait pas qu'on souffrirait autant", reconnaît Messi

© REUTERS

"Cela a été un match équilibré", a raconté Messi. "On a contrôlé la première mi-temps, on a pensé que ce serait pareil en seconde période, mais avec le penalty, cela n'a pas été le cas. Les minutes passaient, on a commencé à presser et à attaquer et finalement on a réussi à se qualifier".

Après un partage contre l'Islande et une défaite contre la Croatie, l'Argentine s'est qualifiée in extremis pour les huitièmes de finale. Le but de Rojo est tombé à quatre minutes du terme. "On a beaucoup souffert et la situation était difficile", a reconnu Messi. "Il y a beaucoup d'enjeu et ça a été un grand soulagement Nous savions que ce serait difficile. On a réussi à passer, mais on ne pensait pas qu'on souffrirait autant".

L'Argentine est à présent attendue par la France en huitième de finale. "On a regardé tous les matchs de la France. La France a une très bonne équipe, ils ont des bonnes individualités. Ils ont des bons défenseurs, de bons milieux et de bons attaquants. Ils ont des joueurs très rapides qui peuvent faire la différence, des coéquipiers devant (au Barça, Ousmane Dembélé) et derrière (Samuel Umtiti). Ce sera difficile".

Nos partenaires