"On est déjà qualifié pour les matches à élimination directe", selon Georges Leekens

01/12/17 à 18:28 - Mise à jour à 18:28

Source: Belga

On a coutume de dire que du moins pour les grandes équipes, la Coupe du monde de football commence en réalité au stade des huitièmes de finale.

"On est déjà qualifié pour les matches à élimination directe", selon Georges Leekens

Georges Leekens lors de son passage à la tête de l'Algérie. © AFP

Ce sera d'ailleurs le cas pour la Belgique en Russie, selon l'ancien sélectionneur des Diables Rouges (et de la Tunisie, un de ses trois adversaires dans le Groupe G) Georges Leekens. "On est déjà qualifié", s'est en effet félicité depuis Budapest, le coach actuel de la Hongrie, qui n'était pas concernée par le tirage au sort de Moscou.

"Les Diables Rouges vont passer au tour suivant sans problème", a ainsi assuré Leekens à l'agence belga. "Même s'il ne faudra pas sous-estimer les adversaires. Aucun d'eux n'est en effet à leur niveau !".

Même pas l'Angleterre ? "Elle est en train de remonter la pente, et ce match sera dès lors un test très intéressant pour les deux équipes", commente-t-il. "Mais la qualification ne sera plus en jeu au coup d'envoi de ce dernier match (le 28 juin à Kaliningrad, ndlr)".

En débutant contre le Panama (FIFA 56), le 18 juin à Sotchi, avant de se mesurer à la Tunisie (FIFA 27), le 23 à Moscou, puis à l'Angleterre (FIFA 15), l'équipe belge va progressivement voir monter le curseur de difficulté. "C'est l'idéal", juge Leekens. "Il ne faut pas négliger le facteur stress lors d'un match d'ouverture, mais une équipe visant aussi haut que la Belgique doit pouvoir maîtriser ce paramètre. Je ne prévois pas que cela posera problème en tout cas..."

'Mack the Knife' a précisément dirigé l'équipe tunisienne de mars 2014 à juin 2015. "Elle a vraiment eu beaucoup de malchance ces dernières années", raconte-t-il. "La Tunisie s'appuie sur une excellente défense et une bonne organisation. Mais elle n'est pas au niveau des Diables Rouges, loin s'en faut. Les Aigles de Carthage devront vraiment se surpasser pour espérer survivre à la phase de poules. Les Belges ne doivent pas en avoir peur, mais au contraire se réjouir de les affronter. Ce duel devrait donner lieu à un bon match..."

Enfin Leekens qui a suivi le tirage sur son portable balaie d'un revers de la main les regrets typiquement belges de devoir se produire dans des localités très éloignées l'une de l'autre. "C'est un très bon tirage. Ne cherchons pas déjà des excuses qui n'en sont pas..."

Nos partenaires