Ogunjimi : "Mon seul bon souvenir de la Liga, c'est le maillot de Benzema"

11/12/15 à 10:00 - Mise à jour à 10/12/15 à 14:49

Source: Sportmagazine

L'avantage d'avoir connu de grosses galères, c'est qu'une rupture des ligaments croisés n'apparait même plus comme une catastrophe. En rééducation à Malines, le puncheur du FC Stromsgodset, en Norvège, a accepté de faire le point sur sa carrière. Extrait.

Ogunjimi : "Mon seul bon souvenir de la Liga, c'est le maillot de Benzema"

Marvin Ogunjimi évolue désormais dans le championnat de Norvège. © EPA

"Aller à Majorque, c'est le pire choix de ma carrière. Même au moment de partir, le club a encore tout faire pour me mettre des bâtons dans les roues. Quand tu as des problèmes à ton arrivée et à ton départ, c'est qu'il y a un souci dans l'organisation du club. Cela reflète bien le manque de stabilité de Majorque.

À part le maillot de Karim Benzema que j'ai conservé de mon premier match de Liga contre le Real de Cristiano Ronaldo, Pepe, Sergio Ramos et José Mourinho, je ne garde pas beaucoup de bons souvenirs de mes 6 mois en Espagne. Au début, tout était magnifique, cela ressemblait à un rêve, mais très vite la situation est devenue ingérable. Je ne conserve pas de meilleurs souvenirs de mes prêts au Standard, au Beerschot et à OHL. Ce sont deux années à oublier. Une période noire où je voulais, mais je ne pouvais pas. Je n'arrivais plus à faire la différence sur le terrain et je n'ai pas d'explication là-dessus. J'y suis arrivé pendant 25 ans, et j'y arrive à nouveau depuis un an, mais de mes 25 à 27 ans, cela ne marchait plus.

Ces mauvais choix, cela fait partie de mon échec. Celui de vouloir partir trop vite de Genk, de croire que j'étais trop vite arrivé. Majorque, ce n'était pas un environnement pour moi. Pour m'épanouir, j'ai besoin d'un club familial qui joue la transparence, un club comme Genk, évidemment. Aujourd'hui, je l'ai enfin trouvé, en Norvège, et c'est clairement la meilleure décision de ma carrière après Genk".

Par Martin Grimberghs

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré à Marvin Ogunjimi dans votre Sport/Foot Magazine

En savoir plus sur:

Nos partenaires