Ni Blatter ni Valcke n'assisteront à la Coupe du monde féminine

01/07/15 à 11:45 - Mise à jour à 11:45

Source: Belga

Le président de la Fédération internationale de football (Fifa) Joseph Blatter et son secrétaire général Jérôme Valcke n'assisteront pas au Mondial-2015 féminin qui se termine dimanche au Canada.

Ni Blatter ni Valcke n'assisteront à la Coupe du monde féminine

© REUTERS

"M. Blatter a annoncé aux organisateurs que, pour des raisons personnelles, il ne pourrait pas assister à la phase finale de la Coupe du monde au Canada", a expliqué dans un courrier électronique Richard Cullen, du cabinet McGuireWoods. Un porte-parole de la Fifa a ensuite confirmé cette information. "Du fait de leurs engagements actuels à Zurich, le président de la Fifa et son secrétaire général (Jérôme Valcke, ndlr) resteront au siège de la Fifa", a déclaré ce porte-parole.

M. Blatter, président de la Fifa depuis 1998 et qui avait présenté sa démission le 2 juin avoir été réélu pour un cinquième mandat, à 79 ans, tout en restant en poste le temps d'organiser de nouvelles élections fin 2015 ou début 2016, remet traditionnellement le trophée au capitaine de l'équipe qui a remporté le titre mondial.

Depuis son élection à la tête de la Fifa en 1998, il a toujours assisté aux finales des grands rendez-vous et il s'agira donc de sa première absence pour une Coupe du monde senior. Les organisateurs du Mondial des moins de 20 ans, en juin en Nouvelle-Zélande, avaient fait savoir qu'ils ne souhaitaient pas sa présence, et il n'avait finalement pas fait le voyage.

Les Etats-Unis battent l'Allemagne et vont en finale

Les Etats-Unis ont logiquement pris le meilleur sur l'Allemagne (2-0) lors d'un duel entre les deux meilleures équipes du monde mardi à Montréal en demi-finale de la Coupe du monde féminine de football, dont les Américaines disputeront la finale dimanche à Vancouver.

Le choc attendu entre les N.1 et N.2 mondiales a tourné assez nettement en faveur des N.2. Comme en 2011, où elles avaient été battues par le Japon, les Américaines tenteront dimanche de reconquérir le titre mondial après lequel elles courent depuis 1999.

Ce sera soit contre l'Angleterre, soit contre... le Japon, qui s'affrontent mercredi à Edmonton dans l'autre demi-finale. Le match de mardi, intense et disputé devant plus de 50.000 spectateurs et dans une très belle ambiance à Montréal, s'est d'abord joué sur une histoire de penalties.

En savoir plus sur:

Nos partenaires