Neymar et les mêmes titulaires brésiliens contre le Costa Rica

22/06/18 à 08:00 - Mise à jour à 21/06/18 à 15:45

Source: Afp

Le Brésil alignera bien Neymar et les mêmes onze titulaires contre le Costa Rica vendredi à Saint-Pétersbourg lors du deuxième match du groupe E du Mondial-2018, a annoncé jeudi le sélectionneur Tite.

Neymar et les mêmes titulaires brésiliens contre le Costa Rica

© AFP

"C'est la même équipe qui va débuter", a assuré Tite en conférence de presse, justifiant sa décision par un besoin de "cohérence".

Neymar avait été victime d'un coup à la cheville contre la Suisse dimanche (1-1) et n'avait pas participé à l'entraînement des Brésiliens lundi et mardi. La vedette parisienne a toutefois fait son retour à l'entraînement mercredi.

"Non, il n'a pas de handicap physique", a affirmé Tite. "Il a pris un coup, il a joué 90 minutes. Un joueur a besoin de cinq matches pour être en pleine forme, dans un processus normal. Il a accéléré ce processus."

"Il ne faut pas s'inquiéter" pour Neymar, a rassuré le sélectionneur auriverde, ajoutant qu'il alignerait Neymar même si le match de jeudi ne se disputait pas dans le cadre d'une Coupe du monde.

"Oui, il jouerait dans un match normal. Ce n'est pas un sacrifice. Oui, il jouerait si ce n'était pas la Coupe du monde. L'entraineur ne va pas être malhonnête et jouer avec la santé de ses joueurs", a insisté Tite.

Pour le match de Saint-Pétersbourg, le brassard tournant de capitaine (le Brésil change à chaque match) a été confié à Thiago Silva.

Le défenseur avait été très critiqué au Brésil à l'issue de la Coupe du monde 2014 et de la Copa America 2015. Cela n'a aucune importance pour Tite: "Si on enlevait tous ceux qui ont été critiqués lors de la dernière Coupe du monde, on n'aurait plus d'équipe nationale. Il faut des joueurs avec de l'expérience et de la maturité pour être capitaine, et Thiago (Silva) fat partie de ces joueurs-là."

Après leur faux-départ contre la Suisse, les quintuples champions du monde doivent se reprendre: il leur reste deux rencontres, face au Costa Rica vendredi et contre la Serbie le 27 juin, pour redresser la barre.

Nos partenaires