Neymar est prédestiné à jouer au Real

14/02/18 à 12:00 - Mise à jour à 12:18

Le Brésilien, qui affronte le Real avec le PSG ce mercredi, est dans les radars des recruteurs madrilènes depuis de très nombreuses années.

Neymar est prédestiné à jouer au Real

Neymar jouera-t-il un jour au Real Madrid? © Belgaimage

Depuis 2014 et l'arrivée de James Rodríguez, le Real Madrid n'a plus transféré de Galáctico. Les choses doivent changer l'été prochain. Outre Eden Hazard et Harry Kane, le nom le plus cité est celui de Neymar. Ce n'est pas une surprise car le Brésilien est dans le radar des recruteurs du Real depuis qu'il a 14 ans. Il y a douze ans, l'agent de joueurs Wagner Ribeiro, qui avait amené Robinho à Madrid, était venu en Espagne avec la famille Neymar afin que le gamin puisse y passer un test de deux semaines et visiter les installations.

À l'époque, déjà, pratiquement toute l'Europe suivait le jeune dribbleur de Mogi das Cruzes, dont on a toujours prétendu que le Real était son club favori. Sa famille avait pourtant décidé qu'il était trop tôt pour partir et était rentrée au Brésil. Deux ans plus tard, il a signé un contrat pro avec le FC Santos.

Malgré un pré-accord avec le Real, le FC Barcelone a réussi à se placer. Il le doit surtout aux bonnes relations que son président de l'époque, Sandro Rosell, entretenait avec la fédération brésilienne et aux exigences supplémentaires (lisez les commissions sur les transferts) que Santos avait posées en vue d'un transfert éventuel. Contrairement à Barcelone, le Real n'a pas voulu entrer dans la surenchère.

Malgré l'énorme succès que son transfert à Barcelone a constitué, Neymar n'aurait cependant jamais cessé d'aimer le Real. Tout le monde s'attend donc à ce qu'en 2019 au plus tard, à la fin de son contrat à Paris, il porte le maillot blanc. Selon les médias espagnols, le Real Madrid serait prêt à mettre 200 millions d'euros sur la table mais ce n'est vraisemblablement pas suffisant pour pouvoir entamer cet été les négociations avec les propriétaires qataris du PSG. Nasser Al-Khelaïfi, le boss du club parisien, a affirmé récemment qu'il n'était pas "sûr à 100 mais à 2000 %" que le joueur évoluerait encore dans la capitale française la saison prochaine. Par cette promesse, il a engagé l'honneur du Qatar.

De nombreuses clauses figureraient cependant au contrat de Neymar. Il s'agirait de concessions faites par les Qataris pour convaincre la star d'opter pour le championnat de France, moins attractif. Les médias français pensent qu'une clause de rupture de 300 millions, valable jusqu'au 1er septembre 2018, est d'application. Ce montant diminuerait chaque année et il serait de plus en plus facile pour Neymar de quitter le club.

De plus, les Madrilènes disposent d'un atout que le PSG voudrait depuis longtemps : Cristiano Ronaldo. Bref, la double confrontation entre le PSG et le Real Madrid en huitièmes de finale de la Ligue des Champions (14/02 et 06/03) sera aussi un match entre Ney et CR7 : la mort du père.

Par Matthias Stockmans

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré à Neymar dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires