Mondial 2018 : Le titre de meilleur joueur "doux-amer" pour Luka Modric

16/07/18 à 07:25 - Mise à jour à 07:25

Source: Belga

"J'aurais préféré gagner la Coupe du monde", a reconnu le capitaine croate Luka Modric après avoir reçu dimanche un trophée de meilleur joueur du Mondial 2018 de football au goût "doux-amer".

Mondial 2018 : Le titre de meilleur joueur "doux-amer" pour Luka Modric

Luka Modric © Belga

"Evidemment, j'apprécie d'avoir la reconnaissance et je remercie ceux qui m'ont choisi, mais clairement j'aurais préféré gagner la Coupe du monde", a déclaré le milieu de terrain du Real Madrid après la finale perdue 4-2 contre la France.

"Maintenant on va se reposer et célébrer dans les prochains jours parce que c'est quand même quelque chose d'énorme pour la Croatie, mais là tout de suite, le sentiment est doux-amer", a-t-il ajouté. "On est fiers ce qu'on a fait, mais un peu tristes de perdre en finale."

La Croatie, qui a pourtant dominé la première période, s'est retrouvée menée 2-1 à la pause sur un but contre son camp de Mario Mandzukic et un penalty controversé transformé par Antoine Griezmann.

La France a creusé l'écart avec deux buts de Paul Pogba et Kylian Mbappé avant que Mario Mandzukic ne réduise l'écart sur une grosse erreur du gardien Hugo Lloris. "Même si je pense qu'on méritait mieux, on ne peut rien changer", a ajouté Modric. "On ne peut être que fiers de ce qu'on a fait , on n'a jamais abandonné et on a combattu jusqu'à la fin."

A 1-1, la France a obtenu un penalty accordé après recours à la vidéo-assistance. Les Croates ont d'autant plus mis en cause la décision de l'arbitre que l'ouverture du score était venue d'un coup franc contestable.

"Les petits détails sont allés en faveur de la France. C'est dommage parce que je pense qu'on a été très très bons et qu'on méritait de gagner", a estimé le milieu croate Ivan Rakitic. "C'est dommage que l'arbitre n'ait pas demandé la vidéo pour la faute sur le premier but mais seulement pour prendre une décision contre nous."

"La faute sur le premier but n'est clairement pas une faute, le penalty est très, très douteux... Ça fait très mal de perdre comme ça", a-t-il ajouté.

Malgré la décision de l'arbitre, le sélectionneur croate Zlatko Dalic a reconnu que la VAR était une "bonne chose" pour le football. Mais d'après Rakitic, des améliorations peuvent encore être apportées au système de vidéo-arbitrage qui était utilisé à la Coupe du monde pour la première fois. "Il y a encore une marge de progression", a-t-il estimé. "Ça a beaucoup aidé mais ce n'est toujours pas parfait."

Nos partenaires