Mondial-2018 - Le Japon à la recherche, déjà, d'un nouveau sélectionneur

05/07/18 à 10:25 - Mise à jour à 10:25

Source: Afp

Le Japon est de nouveau à la recherche d'un sélectionneur pour succéder à Akira Nishino, nommé deux mois avant le Mondial-2018 où il a mené les Samouraïs en huitièmes de finale, a annoncé jeudi la Fédération japonaise de football (JFA).

Mondial-2018 - Le Japon à la recherche, déjà, d'un nouveau sélectionneur

Marouane Fellaini montre la voie aux Diables en égalisant face au Japon. © FILIPPO MONTEFORTE/SVEN SIMON/belgaimage

"J'avais demandé à Nishino de réaliser un petit miracle (au Mondial en Russie) et je suis très fier des efforts de l'équipe. Mais je ne vais pas essayer de le persuader de rester", a déclaré le président de la JFA Kozo Tashima.

A la surprise générale, il avait pris la décision controversée de limoger le sélectionneur Vahid Halilhodzic, en poste depuis 2015, deux mois avant la Coupe du monde pour le remplacer par Nishino.

"Je voulais augmenter de 1% les chances de la sélection", a-t-il expliqué jeudi.

Le Japon s'est qualifié in extremis pour les huitièmes de finale du Mondial au bénéfice du critère du fair play, ayant récolté moins de cartons jaunes que le Sénégal lors de la phase de poules.

Les Samouraïs Bleus ont ensuite cru avoir la qualification pour les quarts en poche alors qu'ils menaient 2-0 face à la Belgique à une vingtaine de minutes de la fin du temps réglementaire. Mais les Diables Rouges ont égalisé avant d'inscrire le but de la victoire dans les arrêts de jeu.

Tashima n'a pas donné d'indices sur le possible successeur de Nishino, mais les noms de l'Allemand Jürgen Klinsmann, ex-sélectionneur de l'Allemagne et des Etats-Unis, et du Français Arsène Wenger, manager historique d'Arsenal qui a démissionné en fin de saison passée, ont circulé.

Nos partenaires