Mondial 2018: Et en cas d'égalité, on fait comment?

25/06/18 à 20:00 - Mise à jour à 20:23

Source: Afp

Si deux équipes (mettons la Belgique et l'Angleterre) ont le même nombre de points, comment savoir laquelle se qualifie pour les huitièmes de finale? Et comment savoir qui finit premier de groupe en cas d'égalité?

Mondial 2018: Et en cas d'égalité, on fait comment?

© Getty Images/iStockphoto

Voici les règles, à lire attentivement: dans le groupe G, Angleterre et Belgique, déjà qualifiées, présentent un bilan similaire troublant (points, différence de buts, buts marqués et encaissés). Or Three lions et Diables rouges s'affrontent pour la 1re place du groupe G (pour hériter du 2e du groupe H - indécis - censé être plus faible).

Voici les critères successifs:

  • La meilleure différence de buts générale dans le groupe
  • Sinon, le nombre de buts marqués dans tous les matches du groupe
  • Sinon, la différence particulière de points entre équipes concernées par cette égalité (dans le groupe)
  • Sinon, la différence de buts particulières entre équipes concernées
  • Sinon le plus grand nombre de buts marqués par les équipes concernées
  • Sinon, le classement du fair-play calculé notamment sur la base des cartons jaunes et rouges reçus pendant la phase de groupes (carton jaune, 1 point; second carton jaune (rouge indirect) 3 pts; rouge direct 4 points; jaune puis rouge direct 5 pts)
  • Si il y a toujours égalité: tirage au sort.

Le sélectionneur Belge, Roberto Martinez, a défendu ce système lors de la conférence de presse, lundi: "Il faut bien trouver un moyen pour départager" les équipes à égalité et "je pense que prendre le fair-play en compte est un bon critère", a jugé le technicien d'origine espagnole.

En l'état actuel des choses, c'est l'Angleterre qui terminerait première, avec seulement deux avertissements reçus, contre trois cartons jaunes sortis contre les Belges, tous contre le Panama.

Nos partenaires