Mondial 2018 en Russie : corruption, méfaits et nouvelle guerre froide

07/07/17 à 11:12 - Mise à jour à 13:38

Source: Sportmagazine

Pour la Russie, avoir accueilli le tournoi de la Coupe des Confédérations, c'est une répétition générale du Mondial 2018. Le tout sur fond de préparations en retard et d'une tension politique croissante. Reportage éclairci par des témoignages de Belges revenus de Russie.

Rétro. Début 2009, la Russie annonce qu'elle souhaite organiser le Mondial 2018 ou l'édition suivante. Au dernier tour, elle est confrontée à la concurrence de l'Angleterre ainsi que des duos Pays-Bas/Belgique et Espagne/Portugal. Le 2 décembre 2010, la FIFA vote en faveur de la Russie, qui obtient treize voix au deuxième tour. Le duo ibérique a sept points, les plats pays deux. L'Angleterre a été éliminée dès le premier tour.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Footmagazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires