Messi épargné de poursuite pour fraude fiscale

07/10/15 à 08:38 - Mise à jour à 08:38

Source: Belga

Le ministère public espagnol a requis 18 mois de prison contre le père du footballeur Lionel Messi, poursuivi pour fraude fiscale, exonérant en revanche de toute faute le joueur de Barcelone, selon l'acte d'accusation dévoilé mardi.

Messi épargné de poursuite pour fraude fiscale

© AFP

Le procureur du tribunal de Barcelone a estimé que Messi n'avait pas eu connaissance de la fraude reprochée à son père, Jorge Horacio, et qu'il avait simplement "suivi les indications de l'accusé".

Messi et son père ont été accusés en 2013 d'avoir détourné 4,16 millions d'euros de taxes concernant les droits d'image du joueur entre 2007 et 2009 par la création de sociétés fictives, au Belize et en Uruguay, considérés comme des paradis fiscaux.

Ces temps-ci, la famille Messi occupe le rubrique des faits divers. Dimanche c'est le frère aîné du footballeur, Matias, 32 ans, qui s'est illustré. Il a en effet été brièvement détenu en Argentine après avoir été interpellé par les gendarmes en possession d'un revolver de calibre 22 dans la boîte à gants de sa voiture lors d'un contrôle de routine. Il s'est même battu avec les gendarmes lors de son interpellation. Il y a 7 ans, en 2008, il avait déjà été interpellé pour port d'arme illégal.

Messi, quatre fois Ballon d'Or est le quatrième sportif le plus riche du monde selon le magazine Forbes, qui en 2014 lui a attribué un revenu annuel de 64,7 millions de dollars (47.28 millions d'euros).

En savoir plus sur:

Nos partenaires