Mbappé, le nouveau prince de Monaco

17/05/17 à 12:30 - Mise à jour à 12:19

Source: Sportmagazine

Révélé au monde au tout début de cette année, Kylian Mbappé affole les compteurs et tous les scouts des grands clubs européens. Itinéraire d'un prodige programmé pour être une star depuis son plus jeune âge.

Mbappé, le nouveau prince de Monaco

Kylian Mbappé, la nouvelle coqueluche du foot français. © PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

Kylian Mbappé apparaît sur les radars le 2 décembre 2015, à même pas 17 ans, en Ligue 1. Pendant un an, Leonardo Jardim, le T1 de Monaco, va le ménager avant que l'évidence ne s'impose. Le gamin de Bondy (Seine-Saint-Denis) est bâti pour exploser tous les records, y compris ceux de son modèle - plus ou moins assumé - Thierry Henry.

Les scouts des plus grands clubs n'ont pourtant pas attendu son arrivée chez les pros ni ses exploits ces derniers temps pour le connaître. À onze ans, Kylian Mbappé, né le 20 décembre 1998, attise déjà les convoitises dans l'Hexagone (Paris, Caen, Monaco, Rennes). " Certains clubs voulaient qu'on signe un accord de non-sollicitation mais il était trop jeune ", se souvient son père, Wilfrid.

" Kylian évoluait déjà en benjamin élite, à l'Omnisports de Bondy, où je travaille. Il était surclassé de deux ans. On voulait le retenir le plus longtemps possible mais, à Bondy, il voyait pas mal de petits partir dans des centres de préformation de clubs pros et souhaitait faire pareil. "

L'année suivante, il part faire un essai à Chelsea et joue même un match contre Charlton avec des jeunes de son âge. Les Blues veulent le retenir mais l'entourage familial décline. Trop tôt. Sa mère Fayza, ancienne handballeuse de haut niveau, et son père Wilfrid, éducateur au club de foot de Bondy, ont une idée précise de ce qu'ils veulent pour l'avenir de leur fils prodige.

" Caen a longtemps tenu la corde. Le projet scolaire et sportif nous séduisait. Nous souhaitions une école privée pour Kylian et un référent solide au sein du club qui était FranckDumas. "

Accueilli au Real par Zidane

Comme Thierry Henry, Kylian Mbappé est un enfant de la balle, hanté, concentré, obsédé par son sport. Les distractions, les parasitages extérieurs ne peuvent pas l'atteindre.

Comme Thierry Henry, Kylian Mbappé est un enfant de la balle, hanté, concentré, obsédé par son sport. Les distractions, les parasitages extérieurs ne peuvent pas l'atteindre. © BELGAIMAGE

Le départ de l'ancien défenseur de l'OM et de Monaco au printemps 2012 remet en cause le deal noué entre le club normand et la famille Mbappé. Le Stade Malherbe de Caen ne semble plus séduit et rechigne à accéder aux demandes - raisonnables - de l'entourage du futur Monégasque. La saison précédente, à treize ans, Mbappé a intégré l'INF Clairefontaine, le centre de l'élite de la préformation française.

" On a pris du recul par rapport aux Caennais, en accord avec eux ", poursuit le père du joueur. " On a rappelé aux clubs intéressés que tout était ouvert. À Caen, il y avait un côté affectif. Il nous faut au sein du club un référent, quelqu'un qui soit accessible et possède un certain poids. Les problèmes se règlent plus facilement si le courant passe bien. "

Il est pourtant écrit que son destin ne ressemblera à aucun autre. À treize ans, Nike lui offre un contrat de sponsoring. Une rareté à cet âge. Mieux, il fait également un essai au Real Madrid en décembre 2012, accueilli par Zidane en personne.

" Il ne racontait jamais ses séjours à l'étranger ", assure Yassine Benrahou, camarade de promo à l'INF Clairefontaine. " Il restait tranquille et ne voulait pas prendre le risque de partir, il préférait grandir en France. C'était comme s'il avait une ligne de conduite gravée en lui, qu'il savait où il voulait aller. "

Comme à Chelsea, les Merengue veulent l'enrôler. " L'euphorie est vite retombée dès qu'on a reçu la réponse, positive " (sic), raconte Kylian à France Football. Je voulais juste leur prouver que j'étais un bon joueur et sentir qu'ils me désiraient. Il y avait aussi le fait de changer de pays, de langue, d'école... S'il n'y avait eu que le foot, je serais peut-être parti, mais il y avait aussi le changement de culture. "

Mbappé vient d'avoir quatorze ans et paraît béni des dieux, sans que ça n'émeuve grand monde autour de lui. Peut-être est-ce dû au parcours de son frère adoptif, Jirès Kembo-Ekoko, le fils d'un international de la RDC, de dix ans son aîné, dont Wilfrid Mbappé est devenu le tuteur légal à son arrivée en France, qui a joué à Rennes (2004-2012) et qui évolue aujourd'hui à Dubaï. Une sorte de guide dans la carrière.

" On a rencontré plusieurs fois Monsieur Zidane et, à partir du moment où il s'est retrouvé adjoint de l'équipe première, je me voyais mal le déranger pour un gamin de quatorze ans ", raconte Wilfrid Mbappé. " Sans lui, on n'avait plus aucun repère. " Exit donc l'option Real.

Par Rico Rizzitelli

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré à Kylian Mbappé dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires