Mbappé : " À Paris, je m'éclate "

10/01/18 à 13:00 - Mise à jour à 13:19

Source: Sportmagazine

Phénomène de précocité, attraction médiatique et déjà compagnon des cadors du Ballon d'Or, le jeunot du PSG n'en finit pas de foncer. Il s'est juste arrêté longuement pour raconter ses derniers mois d'émois.

Mbappé : " À Paris, je m'éclate "

Kylian Mbappé s'éclate au PSG. © AFP

Kylian Mbappé à propos...

...de sa précocité : "Le fait d'être devenu si vite un bon joueur m'a fait louper plein de choses de la vie classique d'un adolescent normal. Plus tard, je ne pourrai même pas raconter à mes enfants mes bêtises d'ado car je n'ai pas eu le temps d'en faire. Ils me demanderont sans doute pourquoi. Et je leur dirai que, à dix-huit ans, je jouais déjà au PSG et que là-bas, on ne peut plus faire de bêtises. C'est mon seul petit regret. Je suis peut-être tombé trop tôt dans le monde professionnel. À seize ans, t'es encore un gamin. À partir du moment où tu signes pro, c'est fini, tu ne peux plus être un gamin. Tu dois te comporter comme un adulte, réfléchir comme un adulte, agir comme un adulte. À seize ans, ce n'est pas évident."

...de la pression qu'implique le montant de son transfert : "Franchement ? Moi, je me sens encore plus léger qu'à Monaco. À Paris, le plaisir continue de dominer. Je m'éclate dans cette équipe à pratiquer ce jeu plutôt porté vers l'avant. Le jour où je ne m'amuserai plus sur un terrain, il y a des choses que je ne tenterai plus. Moi, j'avoue, dans la vie, je ne suis pas un gros travailleur. Ceux qui parlent de " sacrifices " à faire tout au long d'une carrière, je ne comprends pas trop. Pour moi, le vrai sacrifice, ce serait de me lever tôt le matin pour aller bosser. Ça, je ne sais pas trop si pourrais le faire parce que je ne suis pas un gros travailleur. Je suis juste un amoureux du foot."

... de sa façon de décompresser : "Comme je ne peux pas trop sortir, je ramène plein d'amis à la maison. On joue aux cartes, on rigole, on pense à autre chose que le foot. Ce sont les seuls moments où je peux me comporter comme un garçon de mon âge. On se fait des challenges du style : " Qui est capable de faire ça sans que papa et maman le voient ? " Des trucs d'enfants de mon âge, quoi."

... de son top 10 au Ballon d'Or : "Quand je l'ai appris, je me suis dit : " Je suis dedans ! Maintenant, ils peuvent compter sur moi. " Une place dans ce top 10, c'est une place parmi les très grands. Mais il y a une telle concurrence tout en haut que tu ne peux pas seulement t'en contenter. Au moindre coup de mou, il y en a plein d'autres qui sont là pour prendre ta place. Et tu es vite oublié."

...de Neymar et Cavani : "On a fini par trouver assez vite une certaine complémentarité entre nous trois. Mais il n'y a rien de prédéfini. Il y a des matches où je vais jouer plus avec Cavani, d'autres où ce sera plus avec Neymar. On forme un vrai trio avec de plus en plus de complicité sur le terrain. C'est ce qui fait notre force."

Par Pascal Ferré

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Kylian Mbappé dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires