Marc Wilmots vise un six sur six à Andorre et contre Israël

09/10/15 à 16:34 - Mise à jour à 16:34

Source: Belga

La Belgique vise résolument et logiquement un six sur six pour ses deux dernières rencontres de qualifications pour l'Euro-2016 qu'elle doit disputer samedi à Andorre et mardi face à Israël.

D'abord parce qu'une victoire à Andorre assurerait mathématiquement la place des Diables Rouges à la phase finale en France et ensuite parce qu'un doublé contre Israël propulserait les Belges à la place de numéro 1 mondial au classement de la FIFA et leur permettrait d'espérer un statut de tête de série lors du tirage au sort de l'Euro le 12 décembre à Paris.

Les hommes de Marc Wilmots se doivent de l'emporter samedi à Andorre, l'une des nations les plus faibles sur plan européen qui a encaissé autant de défaites en 48 rencontres de qualifications pour l'Euro. Et depuis un partage contre la Finlande en septembre 2005 en qualification pour le Mondial 2006, Andorre a aligné une série de 52 revers consécutifs.

Le match aller à Bruxelles avait d'ailleurs souligné la différence de niveau avec une nette victoire belge 6 à 0. En qualification pour l'Euro-2004, la Belgique s'était imposée 3 à 0 à domicile et 0-1 à Andorre.

Pour finir première de son groupe B, la Belgique doit toutefois compter, outre sur ses deux victoires à Andorre et face à Israël, sur la perte de points du Pays de Galles. Les Gallois de Garreth Bale se rendent en Bosnie-Herzégovine samedi et reçoivent cette même Andorre mardi.

En outre, un six sur six des Belges ne leur garantirait pas automatiquement un statut de tête de série pour le tirage au sort. L'UEFA tient en compte son propre classement européen, où la Belgique est 7e. Il faut espérer dès lors des faux pas du Portugal (4e), de l'Angleterre (5e) et des Pays-Bas (6e) dans cette dernière ligne droite de qualifications.

En savoir plus sur:

Nos partenaires