Manchester City éliminé de la Coupe d'Angleterre par le petit Wigan

20/02/18 à 09:35 - Mise à jour à 09:35

Source: Afp

Manchester City a été éliminé dès les huitièmes de finale de la Coupe d'Angleterre (1-0), par le petit Wigan (D3), mettant ainsi fin aux espoirs de quadruplé des "Citizens", alors que la rencontre a été marquée par de nombreux incidents impliquant joueurs, supporters et entraîneurs.

Manchester City éliminé de la Coupe d'Angleterre par le petit Wigan

Pep Guardiola (Manchester City) et Paul Cook, manager de Wigan. © AFP

Les confortables leaders de la Premier League, qualifiés pour la finale de la Coupe de la Ligue dimanche et virtuellement en quarts de finale de la Ligue des champions, ont été surpris en fin de match, après avoir été réduits à dix juste avant la pause.

Les hommes de Pep Guardiola, ultra dominateurs, ont cédé sur un but du Nord-Irlandais Will Grigg (79e), modeste attaquant devenu célèbre lors de l'Euro-2016 en raison d'une chanson des supporters de son pays ("Will Grigg's on fire").

Tout a basculé juste avant la pause pour les "Citizens", alors qu'ils avaient le match bien en main malgré quelques incursions des joueurs de Wigan.

Immédiatement après un joli tir d'Agüero détourné par le gardien de Wigan Walton, Delph taclait Power très violemment. Le défenseur mancunien était exclu juste avant la pause (45e+2).

Le carton rouge provoquait d'ailleurs la colère de Guardiola et une dispute sur le bord de touche puis dans le tunnel entre le Catalan et l'entraîneur de Wigan Paul Cook. "C'était bien un carton rouge", a reconnu l'Espagnol à l'issue de la rencontre, niant toute altercation entre les deux techniciens dans le tunnel. "Il aurait dû rester dans sa zone, c'est tout. C'était vraiment un adversaire agressif", a ajouté Guardiola.

En seconde période, les leaders de la Premier League ont fait le forcing, sans jamais faire craquer les "Latics", qui avaient remporté la FA Cup en 2013, déjà contre ManCity, juste avant d'être relégués en D2.

-Agüero escorté-

Au contraire, Kyle Walker laissait filer un ballon se croyant couvert, mais Grigg s'en emparait et ne manquait pas son duel face à Claudio Bravo (79e), pour annihiler la domination sans partage des "Citizens", marquée par 83% de possession et 26 tirs au but.

"Je n'ai pas le sentiment que nous n'avons pas tenté. Cela, ça aurait été un problème", a réagi Guardiola à l'issue du match.

La fin de match a été marquée par la confusion sur le terrain, alors que la pelouse a été envahie par des supporteurs. Agüero a notamment eu un échange physique musclé avec un fan, l'Argentin se défendant contre un supporter de Wigan avant que des membres de l'encadrement de "City" ne l'aident à regagner les vestiaires.

Les incidents ont ensuite continué et nécessité l'intervention de la police quand des fans mancuniens ont commencé à arracher des panneaux publicitaires en réponse aux provocations des fans de Wigan. Des projectiles ont aussi été lancés sur les forces de l'ordre.

"Ce n'est pas joli à voir. (...) Je n'aime pas ce que je vois", a commenté le président des "Latics" David Sharpe à propos de ses propres supporters. "C'est un énorme résultat, mais on doit rester classe dans le football."

En quarts de finale, Wigan recevra cette fois Southampton, la plus mal classée des équipes de Premier League qualifiées (18e).

Nos partenaires