Liverpool domine l'AS Rome 5 buts à 2 en demi-finale aller de la Ligue des Champions

25/04/18 à 08:46 - Mise à jour à 08:52

Source: Belga

Liverpool a dominé mardi la première demi-finale aller de la Ligue des Champions de football. Grâce à Mohamed Salah (36e, 45e), Sadio Mané (56e), Robero Firmino (61e, 69e) les Reds se sont imposés face à l'AS Rome (5-2). Le match retour est fixé le 2 mai à Rome.

Liverpool domine l'AS Rome 5 buts à 2 en demi-finale aller de la Ligue des Champions

Doublé de Mohamed Salah contre l'AS Roma. © AFP

Les Romains ont bien démarré en combinant convenablement dans le camp adverse et en plaçant un premier tir par Kevin Strootman (2e). Liverpool a répondu avec Salah, qui a repiqué dans l'axe avant de frapper (4e). Bien organisés, les Romains ont exercé un bon pressing et ont enchaîné les bonnes passes vers l'avant. Aleksandar Kolarov a même expédié un missile du gauche sur la transversale (19e).

Après cela, Liverpool a secoué le collectif romain et aurait déjà pu ouvrir la marque si Mané n'avait pas trop enlevé son tir au bout d'un superbe contre (28e) avant de manquer une reprise du droit au point de penalty (30e). Le premier but est arrivé d'une superbe frappe enroulée dans l'angle opposé de Salah (36e, 1-0). Il n'y avait plus qu'une équipe sur la pelouse. Après que Dejan Lovren a placé une tête sur la transversale (38e), Salah a signé son 10e goal en Ligue des Champions d'un petit piqué subtil sur un contre axial (45e, 2-0).

A la reprise, les Romains ont tenté de trouver Dzeko en pointe. Mais les Reds ont vite répliqué. Disponible sur la droite, Salah en a profité pour délivrer deux assists coup sur coup. Cette fois, Mané n'a pas tremblé aux six mètres (56e, 3-0) et Firmino n'a pas manqué une reprise facile quasiment au même endroit (61e, 4-0). Auteur de deux assists, le Brésilien a alors signé à son tour un doublé, qui lui permet de compter aussi 10 buts en Ligue des Champions (69e, 5-0).

Pour Nainggolan, la rencontre n'était pas terminée. Le Diable rouge a d'abord permis à Dzeko d'inscrire le premier but (81e, 5-1). Ensuite, son tir axial a été dévié de la main par James Milner et Perotti a encore réduit la marque sur penalty (89e, 5-2).

La Roma a continué à pousser mais Liverpool est la seule équipe encore en lice à ne pas avoir perdu un seul match cette saison (7 victoires, 4 nuls).

Klopp regrettait les deux buts encaissés en fin de match

En menant 5 à 0 après 80 minutes de jeu, Liverpool avait dominé l'AS Rome mettant plus qu'un pied en finale de la Ligue des Champions à l'issue de la manche aller de la demi-finale disputée mardi à Anfield Road. Les deux buts encaissés en fin de rencontre relançait pourtant un peu le suspens en sachant que l'AS Rome avait battu Barcelone 3 à 0 en quarts de finale retour après avoir été battu 4 à 1 à l'aller.

"Nous avons fait le match parfait pendant 80 minutes", a analysé Jurgen Klopp, au micro de BT Sport. "Défensivement, nous avons fait une erreur. Il n'y a pas penalty pour la Roma, nous sommes tous d'accord là-dessus, mais l'arbitre l'a accordé et il y a eu 5-2 au final. 5-0 ou 5-1, cela aurait été mieux mais 5-2, c'est un score fantastique. Nous avons eu tellement d'occasions dans le dos de leur défense qu'ils n'ont pas su quoi faire. Nous aurions pu marquer encore plus. Tout ça, c'est super, mais il y a quand même un sentiment de déception à cause des deux buts encaissés. Demain, cela ira mieux. J'aurais signé avant le match pour un succès 5-2. Mais quand je vois la physionomie du match, je trouve que c'est dommage finalement".

Di Francesco: "Ceux qui ne croient pas en un retour peuvent rester chez eux"

Mardi, la 'Roma' a tout de même été menée 5 buts à 0 devant les Reds gardant cependant un mince espoir encore en plantant deux buts dans les dix dernières minutes de jeu. "Nous avons perdu trop de duels, nous avons perdu pied, nous avons perdu notre qualité", a commenté Eusebio Di Francesco, l'entraîneur de l'AS Rome.

"Nous méritons de marquer ces deux buts, cela montre notre caractère. Je n'ai pas aimé que nous nous mettions à perdre les duels au milieu de terrain après les 25 premières minutes. Le foot, ce n'est pas que des histoires de tactique, si vous perdez les duels, vous prenez des buts. (...) Je ne m'attendais pas à prendre ces deux buts en seconde période. C'était dur de renverser la tendance du match. J'ai fait entrer un deuxième attaquant car nous avions besoin d'un peu de vitalité devant et de marquer. (...) Nous devons nous améliorer sur la mentalité. Nous devons être sûrs de nos forces et cela n'a pas été le cas. Mais cette demi-finale n'est pas finie. Ceux (les fans) qui ne croient pas en un retour peuvent rester chez eux."

Nos partenaires