Ligue des champions : L'Atletico Madrid gagne la première manche contre le Bayern

28/04/16 à 06:29 - Mise à jour à 06:34

Source: Belga

Un superbe but de Saul Niguez après seulement 11 minutes de jeu a permis à l'Atletico Madrid de battre le Bayern Munich 1-0, mercredi, en demi-finale aller de la Ligue des champions. Les deux équipes ont touché un montant en deuxième mi-temps: Alaba a trouvé la barre transversale (54e) et Fernando Torres a tiré sur le poteau (75e).

Ligue des champions : L'Atletico Madrid gagne la première manche contre le Bayern

© Belga

L'Atletico devait renoncer à Yannick Ferreira-Carrasco, blessé à la cheville. Les 'Colchoneros' trouvaient rapidement l'ouverture grâce à un exploit individuel de Saul Niguez. L'ailier se jouait de Xabi Alonso, Alcantara et Bernat et trompait Neuer d'une frappe enroulée (11e). Le Bayern réagissait aussitôt.

Une tête de Vidal était repoussée sur la ligne par Gimenez (13e). À la 25e minute, un coup-franc excentré de Douglas Costa n'était pas loin de surprendre Oblak (25e). À la demi-heure, après avoir resisté au retour de Javi Martinez, Griezmann pouvait se présenter face à Neuer.

Le gardien allemand repoussait le ballon du pied gauche. Face au bloc défensif de l'Atletico, le Bayern tentait sa chance de loin. Un missile des trente mètres d'Alaba était repoussé par la barre transversale (54e). Le gardien Oblak était décisif sur une tête de Javi Martinez (56e) et une frappe croisée de Vidal (74e), tandis qu'un lob de Douglas Costa terminait au-dessus. L'Atletico restait dangereux en contre.

À un quart d'heure du terme, Torres éliminait Alaba et frappait de l'extérieur du droit. Le ballon heurtait le poteau. Koke était à la récupération, mais Neuer sauvait les Bavarois. Le forcing final du Bayern ne débouchait que sur une tête de Benatia (90e+1) et une frappe de Vidal (90e+3) neutralisées par Oblak. C'est le cinquième match consécutif dans lequel l'Atletico Madrid n'encaisse pas à domicile.

Cette saison, seul Benfica, lors de la première journée de la phase de groupes (1-2) a marqué à Vincente Calderon. Le match retour est prévu mardi 3 mai à Munich.

Diego Simeone fier de son équipe

Diego Simeone s'est dit "fier" de son équipe après la victoire de l'Atletico Madrid sur le Bayern Munich (1-0) mercredi en demi-finales aller de la Ligue des champions.

"C'était un très bon match et je suis très heureux de notre première mi-temps. Tout le monde a cru en ses chances. La 2e mi-temps était aussi très bonne", a dit Simeone. "Ce match nous donne la possibilité de jouer à Munich, dans un stade fantastique, avec des possibilités. En première période, nous avons été proches de ce que nous voulions faire, et la seconde a été proche de ce qu'ils voulaient faire. (Sur son groupe) Je peux raconter des histoires intimes du groupe: nous avons demandé à Tiago (convalescent), hier, s'il voulait être retenu avec nous dans le groupe et il a dit oui tout de suite. (Yannick) Carrasco, avec une inflammation à la cheville, voulait jouer. Oliver avait une grippe et il m'a dit qu'il voulait jouer mais qu'il n'était pas en condition pour aider l'équipe. Voilà ce qu'est l'Atletico Madrid aujourd'hui. (Sur ses sentiments) J'ai beaucoup de joie pour ce club et mes enfants me manquent. (Sur le rendement de l'équipe) Nous nous rapprochons de la meilleure version de l'équipe et nous avons imposé notre manière de jouer dans ce match", ajoute le coach argentin. Les Colchoneros se sont imposés grâce à Saul Niguez, qui a inscrit l'unique but du match à la 11e minute. "Sur le but, j'avais le ballon dans les pieds, j'ai vu que j'avais semé deux adversaires et en arrivant dans la surface, j'ai placé une frappe du gauche pour marquer. C'est le but le plus important de ma carrière, et peut-être le plus beau aussi", a dit Saul Niguez. "Le match retour est un match très important, mais nous devons penser aussi au prochain match de Liga."

Guardiola satisfait de la prestation, pas du résultat

Le Bayern Munich a été battu 1-0 par l'Atletico Madrid 1-0, sur un but de Saul Niguez à la 11e, mercredi en demi-finales aller de la Ligue des champions.

"On avait beaucoup parlé des premières minutes contre l'Atletico et pourtant on n'a pas su gérer", déclare l'entraîneur du Bayern Pep Guardiola. "A ce niveau, il fait être au top pendant 90 minutes. Mais toute la première période ne fut pas mauvaise. Je pense qu'on à bien joué 75% du match. Je suis satisfait de la prestation, on s'est créé des occasions, mais pas du résultat. C'est frustrant de ne pas marquer un but. On a encore 90 minutes pour marquer un but et prolonger les débats. Il faudra jouer intelligemment et être patient."

En savoir plus sur:

Nos partenaires