Ligue des champions: Dembelé-Mbappé, qui est le "Baby Boss" ? (Vidéos)

11/04/17 à 10:30 - Mise à jour à 10:37

Source: Afp

Qui promet le plus, les crochets d'Ousmane Dembélé ou l'efficacité de Kylian Mbappé ? Dortmund-Monaco ce soir devrait permettre de départager les deux nouveaux joyaux français, en quarts de finale de Ligue des champions.

Ligue des champions: Dembelé-Mbappé, qui est le "Baby Boss" ? (Vidéos)

© Reuters

Impact sur l'équipe: le passeur et le buteur

A 19 ans, "Ous" Dembélé joue régulièrement depuis le début de la saison au Borussia, "grâce" aussi à la blessure de Marco Reus.

Dribbles spectaculaires et passes dans le dos de la défense sont ses armes les plus redoutables. Il est plus passeur (16 passes décisives toutes compétitions confondues) que buteur (7 buts).

Il a énormément progressé avec Thomas Tuchel, l'entraîneur du BVB. Lorsqu'il est arrivé, Dembélé avait pour lui son dribble et sa vitesse, mais il était perdu sur le terrain, sa contribution défensive était proche de zéro, et il rendait trop de ballons à l'adversaire.

A 18 ans, Kylian Mbappé pèse plus statistiquement: 19 buts et 11 passes décisives. Remplaçant en début de saison, il a su devenir un joueur important pour Monaco. Depuis début février, il a disputé onze rencontres pour Monaco et marqué onze fois.

Pourtant, depuis son retour de ses premières sélections en Bleu, le jeune prodige n'a disputé que la finale de la Coupe de la Ligue, durant laquelle il n'a d'ailleurs pas été bon, il le dit lui-même. Il est resté sur le banc les deux derniers matches, mais Jardim avait fait tourner.

Personnalités: le râleur et le jovial

Le plus gros point faible de Dembélé est son tempérament soupe au lait sur le terrain. Il s'énerve très vite, s'en prend aux arbitres et proteste vigoureusement à chaque fois qu'il est victime d'une faute.

Contre Benfica en 8e de finale de C1, il est passé à deux doigts du carton rouge. En Bundesliga, il en est déjà à 5 avertissements, qui lui ont valu un match de suspension. "C'est évidemment un inconvénient", admet Tuchel.

Mbappé se montre plus calme, et n'a été averti que deux fois cette saison. Son grand sourire et son parler nature en zone mixte séduisent les suiveurs de l'ASM et sa tête froide plaît à son entraîneur.

"J'ai suivi ses récentes déclarations, il possède déjà une bonne maturité", souligne Jardim. "Mais il a encore besoin qu'on l'aide." Depuis le début de la saison, l'emballement médiatique autour de Mbappé n'a cessé de s'amplifier et, à Monaco, on estime qu'il faut encore protéger la pépite.

"On travaille avec lui sur cette exposition médiatique", assure Jardim. En parallèle, sa famille assure également les relations avec la presse ou le club. Durant l'hiver, son père est d'ailleurs monté au créneau pour estimer que son fils n'avait pas assez de temps de jeu. Il a été entendu.

Un même avenir doré

Leurs clubs ayant choisi le modèle "valorisation des jeunes", leur avenir pourrait s'inscrire ailleurs.

Dembélé devrait rester encore un moment au Borussia, où il dispute sa première saison après avoir explosé à Rennes, qui l'a vendu pour 15 millions. Il n'est pas dans la stratégie du Borussia de vendre trop tôt.

Monaco aussi aimerait bien garder Mbappé, qui a signé son premier contrat professionnel en mars 2016, jusqu'en 2019, mais le club de la Principauté résisterait-il à une offre à la Crésus comme celle de Manchester United en 2015 pour Anthony Martial (80 millions d'euros, bonus compris) ?

Jardim prévient: "Pour moi l'âge de la maturité, c'est 22-23 ans", dit-il. "Les jeunes ont besoin de tout comprendre pour arriver au top niveau. C'est alors que les grands clubs peuvent proposer 40 ou 60 millions d'euros."

Quelle que soit l'issue du quart de finale, l'avenir ouvre grand les bras à ces deux bijoux, qui ont déjà découvert l'équipe de France.

Dembélé a pris un peu d'avance (5 sélections, zéro but), mais Mbappé (2 sélections, zéro but) est le deuxième plus jeune international d'après-guerre depuis Maryan Wisniewski. Ils ont même galopé ensemble les douze dernières minutes de la victoire au Luxembourg (3-1) en mars, peut-être le début d'une très longue entente. Mais en attendant, ils se disputent une place en demies de C1.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos