Ligue des champions: Anderlecht sèchement battu par le Celtic

28/09/17 à 07:17 - Mise à jour à 07:17

Source: Belga

Le Sporting d'Anderlecht s'est incliné 0-3 contre le Celtic Glasgow dans le cadre de la 2e journée du groupe B de la Ligue des Champions au stade Constant Vanden Stock mercredi soir. Les Mauves n'ont jamais trouvé la solution face aux Écossais et pointent désormais en dernière position du groupe B avec deux défaites de rang et zéro point au compteur.

Ligue des champions: Anderlecht sèchement battu par le Celtic

© Belga

Dans une rencontre où l'organisation tactique prime sur le jeu offert par les 22 acteurs, les Bruxellois ont été les premiers à se montrer dangereux mais le coup-franc de Leander Dendoncker s'envolait finalement loin au-dessus des cages de Gordon (8e). Sur leur premier essai cadré, les Écossais ont pris les devants grâce à une reconversion offensive rapide convertie par Leigh Griffiths (38e, 0-1). Dans la foulée, Hanni était tout proche d'égaliser mais voyait sa frappe à ras de sol finalement captée par Gordon (40e).

Au retour des vestiaires, Anderlecht se créait une occasion cinq étoiles. Le tir de Sofiane Hanni était repoussé dans les pieds de Lukasz Teodorczyk par Gordon, mais le Polonais ne parvint pas à cadrer sa reprise (48e). Une occasion manquée qui coûtait très cher aux Mauves car quelques secondes plus tard, le Celtic profitait d'une erreur monumentale d'Olivier Deschacht pour faire le break sur un tir de Roberts dévié par Kara Mbodji (50e, 0-2), monté en fin de première période en remplacement d'Uros Spajic, blessé à la cheville. En fin de rencontre, Scott Sinclair a mis définitivement les Bruxellois KO d'une frappe limpide qui ne laissait aucune chance à Frank Boeckx (90+3, 0-3).

Frutos pas inquiet pour son avenir

"C'est un résultat qui fait mal", a commenté Nicolas Frutos après la défaite. "C'est une énorme déception. Les choses ont mal tourné. Nous devons néanmoins tirer les leçons. Même après cette rencontre, tu dois te rappeler du positif. Je regarde toujours ce que je peux corriger. Si je ne faisais pas d'erreur, cela signifierait que je ne pourrais plus progresser."

Dans son propre stade Constant Vanden Stock, les Anderlechtois ont débuté la rencontre avec Leander Dendoncker comme défenseur supplémentaire. "L'idée était de jouer avec cinq défenseurs. Chipciu et Appiah pouvaient s'aventurer devant aux bons moments. Au niveau de l'organisation, nous étions au point jusqu'à la blessure de Spajic. Mais offrir de tels cadeaux, à ce niveau, tu le paies cash. En deuxième période, nous étions proches du 1-1. Cela aurait alors été une autre histoire."

Frutos a vécu son troisième match en tant qu'entraîneur intérimaire. Le départ de La Gantoise d'Hein Vanhaezebrouck, entériné quelques heures avant la rencontre, relance de plus belle les spéculations sur l'arrivée au stade Constant Vanden Stock du coach champion de Belgique 2015. "Que voulez-vous que je fasse? Je ne peux que travailler dur. Le club connaît mon professionnalisme."

Dimanche, Anderlecht affrontera le Standard. "Est-ce que ce sera mon dernier match? Je vis ma vie comme si chaque jour était le dernier. Je ne m'inquièterais pas si celui contre le Standard était mon dernier match en tant qu'entraîneur. Je suis plus calme que jamais. Nous avons eu trois rencontres en neuf jours et apporté pas mal de changements. C'est difficile de réaliser durant cette période la même chose qu'en dix semaines. Anderlecht est ma maison. Dimanche, nous allons tout faire pour remporter cette affiche."

Dans l'autre rencontre du groupe B, le PSG n'a pas forcé son talent pour venir à bout du Bayern Munich 3 buts à 0. Grâce aux buts de Dani Alves (2e, 1-0), titulaire à la place d'un Thomas Meunier, Cavani (31e, 2-0), Neymar (63e, 3-0), les Parisiens prennent seuls la tête du groupe B avec 6 points suivis du Bayern et du Celtic (3), tandis qu'Anderlecht ferme la marche avec 0 point.

Nos partenaires