Les Suisses Xhaka et Shaqiri ont fêté leur but d'un même geste politique

23/06/18 à 13:33 - Mise à jour à 13:32

Source: Afp

Granit Xhaka et Xherdan Shaqiri les deux buteurs suisses face à la Serbie lors de la rencontre du groupe E de la Coupe du monde de football, vendredi soir à Kaliningrad, ont fêté leur réalisation de la même manière. Ils ont croisé les mains devant la poitrine, les doigts écartés. Ils symbolisaient ainsi l'aigle albanais. Ce geste politique s'adressait aux Serbes.

Les Suisses Xhaka et Shaqiri ont fêté leur but d'un même geste politique

Granit Xhaka © ISOPIX

Tant Xhaka que Shaqiri sont d'origine kosovare. Le Kosovo, majoritairement albanais, a déclaré son indépendance en 2008. La Serbie n'a jamais reconnu l'indépendance de son ancienne province.

Shaqiri, qui a arraché la victoire (1-2) à la 90e minute, n'a pas voulu reconnaître le caractère politique de son geste. "Je ne veux pas en parler", a déclaré celui qui a été élu "Homme du Match" et qui s'est fait sifflé tout au long de la rencontre par les supporters serbes. "Les émotions font partie du football. Tout le monde a pu voir ce que je faisais. C'était juste de l'émotion. J'étais très heureux d'avoir marqué, rien de plus."

Les deux entraîneurs n'ont pas voulu non plus polémiquer. "Nous devons nous concentrer sur le sport et rester à l'écart de la politique" a répondu Vladimir Petkovic, le coach suisse d'origine bosnienne. "Je ne m'occupe que de football, pas de politique", s'est contenté d'ajouter son homologue serbe Mladen Krstajic.

La presse serbe dénonce une "provocation"

La presse serbe a dénoncé samedi comme une "provocation honteuse" les célébrations des buteurs suisses Shaqiri et Xhaka. Les deux joueurs suisses ont "célébré leur succès avec le signe de l'aigle noir effectué par ceux qui croient en la prétendue idée d'une +Grande Albanie+", a commenté le journal Blic. La "Grande Albanie" fait référence à une doctrine nationaliste visant à regrouper au sein d'un même pays tous les Albanais des Balkans.

Xhaka "a provoqué nos supporters de manière honteuse. Après avoir mimé un aigle faisant clairement allusion à ses origines albanaises, il a couru sur le terrain pour se montrer aux caméras", a regretté le journal.

Les médias, évoquant des "gesticulations albanaises", ont aussi remarqué la présence des drapeaux suisse et kosovar sur les crampons de Shaqiri. D'après la télévision publique serbe RTS, la Fédération serbe a annoncé avoir déposé une plainte auprès de la Fifa au sujet de l'arbitrage de Felix Brych.

La Fédération s'était également plaint des crampons de Shaqiri avant le match, sans succès, selon la RTS.

Du côté de Pristina en revanche, la presse a salué une "prestation extraordinaire" des deux joueurs, raillant "l'hystérie" déclenchée par les gestes de Xhaka et Shaqiri.

Le président du Kosovo Hashim Thaci a félicité sur twitter les deux buteurs et toute l'équipe suisse pour sa "victoire bien méritée. Fier de vous! Le Kosovo vous aime!".

Nos partenaires