Les sponsors maintiennent la pression sur Blatter

29/10/15 à 13:29 - Mise à jour à 13:29

Source: Belga

Les sponsors majeurs de la Fifa, plongée dans un vaste scandale de corruption depuis fin mai, ont de nouveau réclamé mercredi un changement profond à la tête de l'instance, exigeant des dirigeants issus de l'extérieur.

Les sponsors maintiennent la pression sur Blatter

© REUTERS

Coca-Cola, McDonald's, Anheuser-Busch Inbev (maison-mère de Budweiser) et Visa, quatre des plus gros partenaires de la Fédération internationale de football, lui ont demandé de plus grands efforts de transparence et d'autocritique lors d'une audience sur le sujet devant la Chambre des communes britannique.

Ces quatre sponsors avaient déjà, le 3 octobre, demandé la tête de Joseph Blatter, une semaine après l'ouverture d'une procédure pénale en Suisse contre celui qui doit normalement abandonner la présidence de la Fifa en février prochain. Blatter n'avait pas cédé. Juste après, il avait été suspendu de trois mois par la commission d'éthique de la Fifa.

Ces sponsors ont donc réitéré leur désir de changement et ont notamment exprimé leur insatisfaction vis-à-vis du comité de réformes de la Fifa, dont la création avait été annoncée en juillet par Sepp Blatter.

"Si nous ne sommes pas satisfaits sur ce point, nous réexaminerons notre partenariat", a menacé le vice-président de Visa, Ellen Richey, devant les parlementaires britanniques.

La crise de la Fifa est "du jamais vu dans le monde du sport, mais c'est inacceptable, et cela doit changer", a déclaré Julian Hilton-Johnson, vice-président McDonald's chargé des relations avec les entreprises.

"Nous cherchons des parties tiers, indépendantes, pour mener à bien cette procédure" de réformes au sein de la Fifa, a affirmé pour sa part Peter Franklin, directeur de Coca-Cola chargé des relations avec le monde du sport.

En savoir plus sur:

Nos partenaires