Les sirènes chinoises n'appelleront pas Radja Nainggolan

31/01/18 à 10:42 - Mise à jour à 10:42

Source: Belga

Radja Nainggolan va rester à Rome. C'est ce qu'a affirmé Eusebio Di Francesco, l'entraîneur de l'AS Rome, il y a quelques jours.

Les sirènes chinoises n'appelleront pas Radja Nainggolan

Un des (nombreux) tatouages de Radja Nainggolan © AFP

Il se murmurait dans la presse italienne que le club chinois Guangzhou Evergrande avait des vues sur Radja Nainggolan. Et que selon plusieurs sources, la Roma réclamerait au moins 50 millions d'euros pour laisser partir son Ninja, devenu l'un des meilleurs milieux de terrain du championnat italien, sous contrat avec le club italien jusqu'en 2021.

LIRE AUSSI : Après Witsel, Nainggolan pourrait également partir pour la Chine?

"Il n'y a aucune chance que Radja parte", déclarait Di Francesco. "Il est clair qu'il va rester. Nous savons tous pourquoi il n'a pas joué le dernier match contre l'Atalanta. Je suis content de ses performances et je pense qu'il peut encore mieux faire. Je l'ai fait jouer plus haut aujourd'hui et j'en suis satisfait. Il aurait encore pu être plus décisif, mais c'est un joueur du top".

Une information que le site Goal.com en précisant que le club chinois de Guangzhou Evergrande, dirigé par Xu Jiayin, l'homme le plus riche de Chine, et considéré comme le 4e club de football de la planète le plus puissant financièrement, ne formulera plus de nouvelle offre pour le Ninja de l'AS Roma.

Toujours selon ce site, en recrutant l'international serbe Nemanja Gudelj, la formation chinoise n'essayera plus de débaucher Nainggolan.

Nos partenaires