Les réactions des Diables après la victoire face à la Tchéquie

06/06/17 à 11:11 - Mise à jour à 11:15

Source: Belga

Revivez les réactions de Romelu Lukaku, Toby Alderweireld et Vincent Kompany après la victoire (2-1) face à la République tchèque, lundi soir, au Stade Roi Baudouin.

Les réactions des Diables après la victoire face à la Tchéquie

© BELGAIMAGE

Romelu Lukaku, aligné avec Michy Batshuayi en pointe

Romelu Lukaku n'a pas de préférence concernant le système. "Je m'adapte aux deux systèmes", a déclaré l'avant-centre. "Mais c'est clair que ça marchait bien entre Batshuayi et moi. Nous connaissons chacun les qualités de l'autre, car j'ai déjà joué souvent contre lui", a raconté Lukaku, qui a hérité de plusieurs possibilités avant la pause sans parvenir à concrétiser. "Nous sommes tous restés à l'arrêt pendant quelque temps, et tu remarques que tu manques de précision devant le but. C'est le sentiment que j'ai eu durant la rencontre. Mais je suis satisfait de ma prestation."

Toby Alderweireld

Toby Alderweireld a disputé un match solide lundi soir: "Nous savons que nous n'avons pas joué un grand match aujourd'hui", a confié le défenseur de Tottenham.

La Belgique a concédé un but pour la cinquième rencontre de rang, après une perte de balle de Kevin De Bruyne dans le rectangle. "Nous devons jouer de manière plus mature et rendre la balle insaisissable. Nous perdons trop facilement le ballon. Si ensuite tu concèdes dix actions offensives, tu sais qu'un but peut tomber." Le match de lundi servait surtout à retrouver du rythme en vue du match de qualification au Mondial contre l'Estonie, vendredi. "Ne pense surtout pas que ce sera un match facile. Après le match aller (8-1), ils seront très motivés. Nous devons cependant prendre les trois points."

Vincent Kompany sur son retour

"J'avais envie d'en faire plus, mais pour aujourd'hui c'est suffisant, j'avais besoin de me mettre en route pour vendredi", a déclaré Kompany au micro de la RTBF après le match.

"On avait besoin de ce match après dix jours sans jouer, de retrouver nos supporteurs. Ca faisait tellement longtemps pour moi (plus de 500 jours, ndlr). J'ai adoré la communion avec le public. Ils en avaient besoin et nous aussi", a raconté Kompany, qui avait retrouvé le brassard de capitaine suite à la blessure d'Eden Hazard. "On a réalisé qu'après dix jours sans match, ce n'était pas évident. Il y avait l'envie, mais on a vu qu'il faut améliorer des petites choses. On avait besoin de ce match pour se relancer." Kompany n'a pas ressenti de pression particulière par rapport à retour. "J'avais déjà joué beaucoup de matches avec City. C'était juste un peu difficile car leur avant-centre était collé à moi, donc j'ai surtout fait mon travail de défenseur, ils ne m'ont pas laissé jouer le ballon. J'avais envie d'en faire plus, mais pour aujourd'hui c'est suffisant, j'avais besoin de me mettre en route pour vendredi. La République tchèque nous a pressés très haut mais nous avons trouvé les solutions pour déjouer leur tactique" C'était bien d'être au milieu des défenseurs de Tottenham (Alderweireld et Vertonghen). C'est stable et ils ont beaucoup d'expérience."

Nos partenaires