Les racines de Paul Pogba

18/06/15 à 10:00 - Mise à jour à 16/06/15 à 18:57

Source: Sportmagazine

Voici l'histoire de la Pioche, " l'athlète NBA avec des pieds brésiliens ". Une sorte de joueur du futur avant l'heure.

Les racines de Paul Pogba

A 22 ans, Paul Pogba fait déjà figure d'incontournable en équipe de France. © AFP

Pogba vient d'avoir 22 ans et donne l'impression d'avoir eu plusieurs vies. Il a évolué dans toutes les sélections françaises, des plus jeunes jusqu'aux A, a porté le maillot de deux immenses clubs (Manchester United et la Juve) et collectionne les honneurs (meilleur joueur du Mondial des U20 2013 que les Bleuets remportent ; Golden Boy du meilleur footballeur de moins de 21 ans en Europe la même année ; meilleur jeune du Mondial au Brésil). Il compte aussi trois titres de champion d'Italie et une finale de la Ligue des Champions avec les Bianconeri ainsi qu'un quart de finale de Coupe du monde, en guise de bagatelle.

Au tournant des années 2000, Pogba apprend les bases sur le macadam avec ses frères, deux jumeaux: Florentin (alias 'YaFlo' qui joue à Saint-Etienne et qu'on annonce à Aston Villa) et Mathias (aka 'le Dos' qui évolue à Crawley Town), ses aînés de deux ans et demi. Les deux, nés à Conakry, oeuvrent aujourd'hui pour le Sily National guinéen. "Avec mes frères, je me demande si, durant notre enfance, on a parlé d'autre chose que de football", questionne le second. "Notre père s'énervait à nous voir sortir sans arrêt le ballon."

Sur place, les jumeaux Pogba sont d'abord surnommés les "frères Derrick", rapport aux personnages d'"Olive et Tom", tandis que Paul endosse le rôle de "Mark Landers", un autre protagoniste fameux du manga japonais. Le mini terrain en synthétique se trouve au pied de l'immeuble où la fratrie habite avec Yéo, la mère du trio, qui fait des ménages à la Renardière. Fassou, le paternel, un ancien professeur, vit lui à l'autre bout de la ville. Dès 2001, Paul (8 ans) évolue avec ses frères. "En se mesurant aux plus grands, il a appris à la dure, ça lui a forgé le caractère", assure Steeve, un éducateur de la municipalité. "Il devait compenser car il était en dessous physiquement. Parfois, il pouvait sortir en larmes quand ça jouait dur..."

Par Rico Rizzitelli, à Paris

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré aux racines de Paul Pogba dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires