Le Real va-t-il devenir une maison de repos?

22/11/16 à 13:00 - Mise à jour à 13:02

Source: Sportmagazine

Depuis quelques semaines, les reconductions de contrat pleuvent au Real Madrid. Si tous ces joueurs vont au terme de leur bail, le club madrilène va prendre un sérieux coup de vieux.

Le Real va-t-il devenir une maison de repos?

Cristiano Ronaldo aura 36 ans au terme de son nouveau contrat au Real. © AFP

Ça a commencé cet été avec Sergio Ramos, qui a prolongé son bail jusqu'en juin 2020 et, ces dernières semaines, ça s'est accéléré avec la reconduction des contrats de Toni Kroos (2022), Luka Modric (2020), Lucas Vazquez (2021), Gareth Bale (2022) et Cristiano Ronaldo (2021). Si tous ces joueurs honorent leur contrat, on peut carrément parler de maison de repos. Trois exemples: CR7 aura 36 ans, Modric 35 et Bale 33. Le président du Real, Florentino Perez, discutera encore avec Pepe (33 ans) et le Français Karim Benzema, qui a 28 ans.

D'où vient cette rage de prolongations? Le Real souhaite-t-il se lier ses meilleurs joueurs parce que la FIFA l'a interdit de transfert pendant les deux prochaines campagnes? Le club veut-il anticiper un éventuel intérêt du Moyen-Orient pour un footballeur sur le retour et ainsi s'assurer une plantureuse indemnité? A moins que Perez ne redoute les clubs de Premier League, de plus en plus riches?

Ces explications sont plausibles mais Karl-Heinz Rummenigge apporte un autre éclairage: "Je connais bien Florentino Perez. Il déteste recevoir une offre pour un joueur qu'il juge bon et surtout si cette proposition vient d'Angleterre!" C'est ce que dit le CEO du Bayern au quotidien Bild. Rummenigge avoue être tombé des nues en découvrant les sommes proposées à Cristiano Ronaldo. "Il va gagner 20,5 millions d'euros nets. Aucun joueur de Bundesliga n'atteint ce montant brut!" Il ne craint pas uniquement la surenchère anglaise mais aussi celle qui vient d'Espagne, même si elle se limite à deux clubs.

La semaine dernière, CR7 a reçu d'autres bonnes nouvelles: Nike a également prolongé leur collaboration. Il devient donc le footballeur le mieux rémunéré par une marque sportive. Il s'agit d'un contrat à vie, un type de contrat dont seule la légende du basket, Michael Jordan, et son collègue toujours actif, LeBron James, jouissaient jusqu'à présent. Le Portugais va donc recevoir en plus de son salaire entre 20 et 40 millions d'euros par an. Nike estime avoir fait une bonne affaire dans la mesure où Cristiano Ronaldo a un impact mondial. 40% des maillots qu'écoule le Real dans le monde portent le nom de Ronaldo.

Pour la marque américaine, Ronaldo est le sportif du 21e siècle, comme Jordan était celui du siècle précédent. Jusqu'à présent, Nike versait sept millions par an à CR7, un montant analogue à celui que perçoit Lionel Messi chez Adidas, le grand concurrent de Nike. L'Argentin voit donc s'agrandir le gouffre financier qui le sépare de son principal rival.

Par Steve Van Herpe

Nos partenaires