Le Real règle son décalage... et ses comptes

20/02/18 à 14:50 - Mise à jour à 14:50

Source: Afp

Le Real Madrid, mobilisé mi-décembre au Mondial des clubs, met son calendrier à jour mercredi à Leganés (18h45), avec l'opportunité de retrouver le podium du Championnat d'Espagne. Et le club merengue espère bien se venger de son bourreau en Coupe du Roi !

Le Real règle son décalage... et ses comptes

Zizou au sifflet. © AFP

Ce match en retard de la 16e journée tombe à pic pour l'équipe de Zinédine Zidane (4e, 45 pts), à qui un match nul suffit pour se réinstaller à la troisième place aux dépens de Valence (46 pts). Une victoire rapprocherait aussi le Real à sept longueurs de l'Atlético Madrid (2e, 55 pts) et à quatorze du leader Barcelone (62 pts).

Mais au-delà de l'aspect comptable, il y a une question d'orgueil: Leganés, c'est ce modeste club de la banlieue de Madrid qui a humilié le Real en Coupe du Roi en l'éliminant en quarts après une retentissante victoire 2-1 au stade Santiago Bernabeu.

C'est l'occasion idéale de laver l'affront subi le mois dernier, quand l'équipe merengue semblait au plus mal. D'autant que ce Real-là va bien mieux depuis sa nette victoire 3-1 en huitièmes de finale aller de Ligue des champions la semaine dernière face au Paris SG.

"On se rapproche de la fin de saison, tous les matches sont importants et quand je vois tous mes joueurs jouer comme ça, je peux être satisfait", a dit Zidane dimanche soir après la spectaculaire victoire face au Betis Séville (5-3).

- Trop de buts encaissés -

Au rayon des satisfactions, il y a les buts d'un Cristiano Ronaldo requinqué (10 buts en six matches), ainsi que le retour en forme de Marco Asensio (22 ans).

L'international espagnol, auteur d'une entrée tonitruante face au PSG, a ensuite marqué deux buts dimanche en Andalousie. Et c'était lui qui avait marqué l'unique but du quart aller de Coupe du Roi à Leganés (0-1), avant l'écroulement merengue au match retour.

En revanche, Zidane a d'autres soucis, notamment en perspective du 8e retour de C1 à Paris le 6 mars: son infirmerie s'est garnie de trois habituels titulaires ces derniers jours. Après Toni Kroos (genou) et Marcelo (cuisse), c'est le meneur de jeu Luka Modric qui semble souffrir d'un problème puisqu'il ne s'est pas entraîné mardi.

Il reste encore quinze jours avant le choc au Parc des Princes. Mais dans l'hypothèse où certains cadres manqueraient à l'appel, ce match à Leganés est l'occasion pour certains remplaçants habituels (Theo Hernandez, Mateo Kovacic...) de gagner leur billet pour Paris.

Enfin, reste un ultime objectif: cesser de concéder des buts ! La cage madrilène a encaissé 17 buts en 12 matches en 2018, et le Real reste sur sept rencontres officielles d'affilée avec au moins un but pris.

Nos partenaires