Le public boude la Liga

28/03/18 à 14:00 - Mise à jour à 27/03/18 à 12:10

Les assistances aux matches de l'élite du football espagnol sont en chute libre. Même les grands n'échappent pas à ce phénomène.

Le public boude la Liga

Le foot espagnol ne fait plus autant recette qu'avant. © AFP7 / Cordon Press

Si le foot ibérique se porte comme un charme sur la scène européenne, avec 4 clubs qualifiés pour les quarts (FC Barcelone, Real Madrid et FC Séville en Ligue des Champions, plus l'Atlético Madrid en Europa League) et des recettes à l'avenant, le topo est moins rose au plan national, avec des assistances en baisse. Une tendance qui se vérifie même chez les clubs traditionnels comme le Barça, le Real et l'Athletic Bilbao, les seuls à se produire de manière ininterrompue parmi l'élite depuis l'instauration de la Primera Division en 1928.

Eliminés par l'Olympique Marseille en huitièmes de finale de l'Europa League, les Basques ont pu compter à cette occasion sur le soutien de 40.000 fidèles à San Mamés. Quelques jours plus tôt, en Liga, ils n'étaient cependant 'que' 30.000 à peupler les sièges de la Cathédrale face à Leganes. Pour la circonstance, c'était déjà la 8e fois, cette saison, que l'assistance se situait en dessous de la barre des 40.000. Dans ces conditions, la moyenne historique de 43.594 partisans aux matches, atteinte en 2014-15, paraît d'ores et déjà hors de portée.

Au Barça aussi, le recul est sensible : si le club blaugrana affichait une chambrée de 85.000 aficionados contre Chelsea, les chiffres en championnat sont beaucoup plus mitigés : jusqu'à présent, d'un exercice à l'autre, les Catalans ont vu leur moyenne passer de 77.527 personnes en 2016-17 à 67.464 aujourd'hui, soit un recul de 10.000 unités. Et le Real n'est pas mieux loti, lui qui est passé dans le même temps d'un average de 72.187 personnes à 68.115 cette saison. Avec à peine 55.106 spectateurs lors du derby madrilène contre Getafe!

Pour expliquer cette chute, bon nombre de gens mettent en exergue l'horaire des matches, étalé du samedi après-midi au lundi soir, avec des affiches programmées parfois le dimanche à20h45, ce qui n'incite guère les fans visiteurs à se déplacer. Mais la cause la plus évidente semble quand même être le prix des entrées. Ainsi, pour une place moyenne au Camp Nou, on arrive vite à un débours de 90 euros. Et ce, pour un bête match contre Saragosse...

Par Bruno Govers

Nos partenaires