Le président de la FIFA Gianni Infantino accusé de corruption par 'Follow the Money'

15/12/17 à 12:13 - Mise à jour à 12:13

Source: Belga

La plate-forme de recherches 'Follow the Money' accuse de corruption le président de la FIFA Gianni Infantino. Le Suisse de 47 ans aurait accepté, alors qu'il était encore secrétaire général de l'UEFA, d'infliger au club turc de Fenerbahçe une sanction plus légère malgré un vaste scandale de corruption lors de la saison 2011-2012.

Le président de la FIFA Gianni Infantino accusé de corruption par 'Follow the Money'

© Belgaimage

'Follow the Money', qui a collaboré avec les journaux The Guardian et Le Monde, possèderait un échange de courriers où Infantino aurait donné son accord à une sanction exceptionnellement moins sévère à l'encontre du club stambouliote. Alors que les règlements de la fédération turque prévoient une relégation dans de tels cas, Fenerbahçe a conservé son titre 2010-2011 et n'a pas été rétrogradé.

La justice avait ouvert une enquête au printemps 2011 sur une série de matches truqués en 1re et 2e divisions du championnat de football turc durant la saison 2010-2011, ainsi que sur diverses malversations. La police avait procédé à de nombreuses arrestations, dont six haut fonctionnaires de Fenerbahçe selon 'Follow The Money'. Ce scandale sans précédent a bouleversé le monde du football turc.

Fenerbahçe avait été exclu par la Fédération turque de football de l'édition 2011-2012 de la Ligue des champions et Besiktas a rendu sa Coupe de Turquie remportée en 2011. Infantino est président de la FIFA depuis février 2016. Il a succédé au Camerounais Issa Hayatou, président ad interim après le scandale ayant secoué le Suisse Sepp Blatter.

Nos partenaires