Le père de Neymar veut une "stabilité fiscale" pour prolonger au Barça

19/10/15 à 13:37 - Mise à jour à 13:26

Source: Belga

Le père et conseiller de Neymar considère que son fils ne peut prolonger son contrat au FC Barcelone que si une "stabilité fiscale" est rétablie, le transfert du Brésilien en Catalogne en 2013 étant actuellement au centre d'une série d'affaires judiciaires pour fraude présumée.

Le père de Neymar veut une "stabilité fiscale" pour prolonger au Barça

Neymar da Silva Santos Junior © AFP

Dans une interview publiée lundi par le quotidien catalan Sport, Neymar Sr. assure vouloir "rechercher la prolongation" du contrat de son fils, qui s'achève en 2018, tout en se montrant contrarié par les déboires fiscaux de Neymar Jr. "Nous avons encore trois années de contrat. Nous, à savoir ma famille, souffrons d'une très grande insécurité fiscale qui affecte la planification de la carrière (du joueur). Nous avons besoin que ces affaires se terminent", explique le père de l'attaquant brésilien de 23 ans.

"Comment pouvons-nous prolonger si nous n'avons pas une stabilité fiscale?, s'interroge-t-il. L'Espagne doit me dire si mes entreprises peuvent travailler avec Neymar Jr, on doit me définir le positionnement. Nous voyons en ce moment plusieurs joueurs sanctionnés fiscalement. Pourquoi anticiperais-je une prolongation si je n'ai pas de sécurité juridique à laquelle nous adosser pour travailler? Je veux attendre, rester calme pour prendre la meilleure décision pour Neymar."

Les conditions de l'arrivée de la star brésilienne à Barcelone n'ont cessé d'empoisonner le quotidien du club catalan depuis deux ans. Soupçonnés d'avoir dissimulé au Trésor public le montant réel du transfert, notamment via des versements à une entreprise propriété de la famille du joueur, le président barcelonais Josep Maria Bartomeu, son prédécesseur Sandro Rosell et le club ont été mis en examen et renvoyés devant un tribunal espagnol pour délit fiscal.

Dans une procédure parallèle, la justice brésilienne a ordonné le mois dernier de geler des actifs de Neymar, accusé de fraude fiscale, pour une valeur de 188,8 millions de réais (42,17 millions d'euros). Par ailleurs, le père de Neymar a confirmé à Sport que Manchester United avait approché le Barça cet été pour un éventuel transfert, mais il a insisté sur le fait que son fils souhaitait rester en Catalogne.

"Nous sommes heureux. Neymar a choisi de jouer ici et il est super heureux à Barcelone. Cela se voit, a-t-il déclaré. Nous allons continuer et nous allons rechercher la prolongation. Nous avons beaucoup de temps pour en discuter."

En savoir plus sur:

Nos partenaires